La blockchain, ou chaîne de blocs, est une technologie de stockage et de transmission d'informations sans organe de contrôle. © Clic2Load

Tech

Blockchain

DéfinitionClassé sous :informatique , blockchain

La Blockchain est une technologie moderne de stockage et de transmission d'informations. Elle fonctionne sans organe central de contrôle, mais apporte transparence et sécurité grâce à la validation des transactions par les nœuds du réseau.

En français, blockchain est traduit par « chaine de blocs », mais on retrouve rarement cette expression sur Internet. La blockchain est une assimilable à une base de données contenant l'historique de tous les échanges effectués depuis sa création. Puisqu'elle est partagée entre tous ses utilisateurs et sans intermédiaire, chacun peut vérifier sa validité et confirmer son intégrité.

Un principe de fonctionnement qui implique des échanges infalsifiables

La blockchain peut être vue comme un grand livre comptable anonyme et ouvert, dans lequel chacun ajoute une ligne lorsqu'il effectue une transaction, mais personne ne peut effacer quoi que ce soit. Tous les acteurs connectés à la blockchain peuvent la consulter librement. 

L'apparition de la blockchain date de 2008, lorsqu'un programmeur utilisant le pseudonyme de Satoshi Nakamoto a révélé le Bitcoin. Cette cryptomonnaie utilise l'architecture de la blockchain pour assurer la sécurité des transactions malgré l'absence d'autorité régulatrice. Chaque transaction est ajoutée à la blockchain selon le schéma suivant :

  1. Un portefeuille A réalise une transaction vers un portefeuille B.
  2. Un ensemble de transactions est regroupé au sein d'un même bloc.
  3. Le bloc est contrôlé par les différents nœuds du réseau, qui vérifient sa validité par une technique cryptographique. Dans le cas du Bitcoin, les nœuds doivent résoudre des problèmes mathématiques et sont rémunérés pour cette tâche.
  4. Le bloc validé est ajouté à la blockchain et tous les utilisateurs ont accès aux transactions qu'il contient.
  5. Le portefeuille B reçoit la transaction émise par le portefeuille A.

Jusqu'à aujourd'hui, la plupart des blockchains sont liées à des monnaies virtuelles. Cette technologie intéresse toutefois de nombreux secteurs comme la finance, l'assurance, la santé, l'énergie... Les applications sont nombreuses et vont bien au-delà de l'économie numérique

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi