Ethereum est un protocole d’échanges en ligne, basé sur la blockchain et créé par Vitalik Buterin en 2015. © Quatrox Production, Adobe Stock
Tech

Ethereum : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Cryptomonnaies , Informatique , Ethereum

Contrairement à la croyance populaire, Ethereum n'est pas une cryptomonnaie comme le Bitcoin, mais une plateforme virtuelle et libre utilisant la technologie blockchain. C'est une sorte de serveur mondial décentralisé, pair à pair et ultra-sécurisé. Ethereum a été créée et lancée l'été 2015 par Vitalik Buterin, un jeune informaticien passionné par le Bitcoin, dans le but de faire fonctionner des applications décentralisées plus communément appelées « dApps ». Ethereum utilise un langage de type Turing-complet nommé Solidity, un mélange de C et de Javascript. L'utilisation d'une blockchain présente de nombreux avantages, comme une haute sécurité réseau, la fiabilité de fonctionnement, une protection accrue contre la corruption des données et l'impossibilité de modifier l'historique de la blockchain. C'est une blockchain publique que tout le monde peut consulter, d'où un niveau élevé de transparence. La cryptomonnaie d’Ethereum est appelée Ether, abrégée ETH. Elle sert de moyen de paiement aux mineurs et est nécessaire aux programmeurs pour utiliser Ethereum.

À quoi sert Ethereum ?

Ethereum peut être utilisée de multiples manières. Son potentiel est sans limites si ce n'est celui du coût énergétique et des frais de réseaux. Il existe plusieurs types d'utilisations dont les principales sont :

  • envoyer et recevoir de l'Ether sans banque ni prestataire ;
  • programmer et publier des contrats intelligents, sans intermédiaire ;
  • créer sa propre cryptomonnaie ;
  • créer, distribuer et utiliser des dApps.

Les contrats intelligents permettent notamment la gestion d'organisations autonomes et décentralisées (DAO). Contrairement à un contrat intelligent, une dApp n'est pas limitée en utilisateurs ou utilisations. Les applications peuvent inclure tout service nécessitant normalement un intermédiaire. On peut par exemple trouver :

  • des jeux de tokens (NFT) à collectionner ;
  • des services de banque en ligne ;
  • un service de location de puissance de calcul informatique ;
  • l'envoi de SMS cryptés ;
  • des assurances ;
  • des marchés de prédiction ;
  • des jeux vidéo ;
  • des applications de financement participatif ;
  • des services d'achat et de vente d'art digital (sous forme de NFT) ;
  • l'envoi de facture automatisée ;
  • des réseaux sociaux ;
  • des applications de gestion de cryptomonnaie en ligne.

Même si le potentiel d'Ethereum n'est pas encore atteint, il ne faut pas oublier que son utilisation a un coût financier, énergétique et temporel.

Ethereum peut être utilisé pour des transactions financières sécurisées. © Creative Commons, CC0 1.0

Comment fonctionne Ethereum ?

  • La blockchain Ethereum

Tout part de la blockchain Ethereum. La blockchain est une base de données décentralisée quasi inaltérable sur laquelle toutes les opérations d'écriture, comme les transactions et les contrats intelligents sont enregistrés. Les contrats intelligents sont des contrats programmés qui s'exécutent sans intermédiaire.

  • Le minage

Le minage permet la vérification, l'enregistrement et la sécurisation de toute opération effectuée sur la blockchain en formant des blocs, chaque nouveau bloc étant lié à la chaîne de blocs existante. Il faut environ 14-15 secondes pour enregistrer un bloc sur Ethereum. Le procédé de minage d'Ethereum est à l'heure actuelle de type Proof of Work mais est en passe de changer pour du minage Proof of Stake, qui signifie preuve d'enjeu. Ce type de minage consomme moins d'énergie, est plus rapide et plus rentable que le type Proof of Work.

  • Les transactions

C'est donc l'Ether qui fait fonctionner et qui alimente Ethereum. Les mineurs reçoivent une infinitésimale quantité d'Ether appelée gaz (ou gas en anglais) comme rémunération qu'ils peuvent échanger contre de l'argent fiduciaire. Les utilisateurs achètent de l'Ether pour utiliser Ethereum. Pour interagir avec son compte Ethereum on utilise un portefeuille (wallet en anglais), tel que Argent, MetaMask ou Unstoppable. On peut y acheter, stocker et vendre de l'Ether.  Un portefeuille s'utilise avec une clef publique qui permet d'annoncer une transaction et une clef privée qui permet d'écrire cette transaction dans la blockchain.

L’Ethereum sur le marché des cryptomonnaies

L'Ethereum a pris sa place sur le marché des cryptomonnaies et rivalise avec le Bitcoin. L'abréviation de l'Ether est ETH, sa valeur unitaire représente 179 €. C'est la seconde devise digitale sur le marché de la cryptomonnaie, juste après le Bitcoin grâce à une capitalisation boursière de plusieurs milliards. L'Ethereum est considéré comme une blockchain prometteuse tout comme le Bitcoin. L'Ethereum a permis la création de nouvelles cryptomonnaies très innovantes. Cette monnaie virtuelle a attiré l'attention des amateurs de cryptomonnaies et des investisseurs !

Pour acheter l'Ether (ETH), le plus simple est d'utiliser une plateforme d'échanges, il en existe un grand nombre. Cependant certaines plateformes sont plus sécurisées que d'autres et sont moins susceptibles d'être piratées. 

Quelles différences entre l’Ethereum et le Bitcoin ?

Pour aider à la compréhension, généralement on compare les différentes cryptomonnaies au Bitcoin puisqu'elles se basent sur les mêmes principes. L'Ether et le Bitcoin ont de nombreux points communs. Ces deux monnaies virtuelles ont des objectifs différents, le Bitcoin pourrait remplacer la monnaie classique et devenir la monnaie la plus utilisée dans le monde. L'Ethereum a pour objectif de devenir une plateforme sur laquelle peuvent fonctionner des applications décentralisées et des smart contracts. Le but principal des Ether est d'être utilisé sur les réseaux Ethereum. Il faut savoir que la quantité d'unité de l'Ether n'est pas plafonnée contrairement au Bitcoin. Le Bitcoin est souvent appelé l'or numérique, l'Ether pourrait être comparé au pétrole

La blockchain du Bitcoin est très similaire à celle de l'Ethereum mais le langage de programmation est différent. 

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !