Des motos électriques pour traquer les braconniers en Afrique du Sud

Classé sous :moto électrique , CAKE , braconnage

En Afrique, les zones où le braconnage prospère sont la plupart du temps immenses, isolées et difficiles d'accès. Les équipes en charge de lutter contre ce fléau qui décime des espèces bien souvent menacées de disparition ont pour certaines recours aux motos qui leur permettent d'accéder aux zones les plus reculées. Or, si la moto a l'avantage de la maniabilité sur ce type de terrain, elle a besoin d'être plus fréquemment ravitaillée qu'une voiture. Et surtout, le bruit de son moteur s'entend de très loin, laissant le temps aux braconniers de prendre la fuite.

C'est là que la moto électrique peut avoir un avantage somme toute évident : le silence. D'où l'idée du Southern African Wildlife College (SAWC) de s'associer avec le fabricant de motos tout terrain électriques suédois CAKE pour utiliser ces engins afin de traquer les braconniers le plus discrètement possible. Le SAWC est un établissement d'enseignement supérieur et de formation agréé, spécialisé dans le secteur de la conservation. Il se situe à 10 km du parc national Kruger en Afrique du Sud.

Et pour éviter tout problème d'autonomie, le fabricant de batteries et d'éclairages à énergie solaire Goal Zero, fournira des solutions de recharge des motos électriques dans la brousse. Chaque motard se équipé d'un kit comprenant un panneau solaire et une station de charge portative qui lui permettront d'évoluer en totale autonomie le temps de sa mission.

Avec ce dispositif, le SAWC espère pouvoir accroître sensiblement l'effet de surprise et mettre en échec les tentatives de braconnage. CAKE a développé un modèle spécial de moto électrique pour cette opération qu'il présentera le mois prochain.

CAKE conçoit des motos électriques tout terrain pour le grand public. © CAKE