Cette monoroue électrique s'attaque au record du monde de vitesse

Classé sous :mobilité du futur , monoroue , monoroue électrique

Les fans de la saga Star Wars connaissent bien l'une des scènes de l'épisode La Revanche des Sith au cours de laquelle le Jedi Obi-Wan Kenobi pourchasse le général Grievous qui s'enfuit sur une monoroue. Ces drôles d'engins existent en vrai et l'un d'eux s'est même adjugé un record du monde de vitesse à 117 km/h.

Aux Etats-Unis, une équipe d'ingénieurs de l'université Duke a entrepris de concevoir une monoroue électrique pour s'attaquer à ce record. Le site Electrek les a rencontrés et a pu filmer leurs essais sur piste qui révèlent la complexité du pilotage d'une telle machine. En effet, le conducteur s'installe à l'intérieur de la roue qui est dépourvue de moyeu et chevauche le système de propulsion.

La monoroue électrique n’a pas vocation à devenir un moyen de transport. Pour le moment ? © Electrek, Duke University

Pour démarrer, il s'aide de ses pieds afin de stabiliser la monoroue jusqu'à ce que sa vitesse soit suffisante pour trouver un point d'équilibre. Le gros problème consiste à maintenir cet équilibre étant donné la faible surface de contact au sol et l'absence de direction. Tourner avec une monoroue n'est pas envisageable, en tout cas pas sans se mettre à l'arrêt et en s'aidant de ses pieds pour pivoter. Du coup, le moindre écart une fois lancé peut se solder par une chute.

L'EV360 que développe l'université Duke ambitionne de battre le record de vitesse détenu par une monoroue thermique grâce à son moteur électrique délivrant 11 kW en continu et 23 kW en crête. L'équipe espère atteindre les 128 km/h.  

 

La monoroue EV360 a été développée à l’université Duke par une équipe qui compte d’anciens et actuels ingénieurs de Tesla et SpaceX. © Electrek, Duke University