Réputé pour ses courses-poursuites et son action souvent violente, le jeu Grand Theft Auto V (GTA 5) est un très bon outil pour l’apprentissage des intelligences artificielles destinées aux voitures autonomes. © Rockstar Games

Tech

GTA 5 : des voitures autonomes apprennent à conduire grâce au jeu vidéo

ActualitéClassé sous :voiture , Voiture autonome , grand theft auto 5

OpenAI, l'association fondée par Elon Musk, lance un projet qui met à disposition un programme open source basé sur le jeu vidéo GTA 5. Le but : aider les chercheurs à entraîner les intelligences artificielles des voitures autonomes dans des conditions extrêmes sans prendre de risque.

Si des intelligences artificielles (IA) sont capables de défier les humains aux jeux vidéo (cf. l'IA de Google DeepMind qui va s'attaquer à StarCraft), elles peuvent aussi s'en servir pour s'entraîner à mieux se comporter dans le monde réel. Par exemple, l'IA d'une voiture autonome peut s'exercer à la conduite pour renforcer son apprentissage. C'est ce qui a été initié avec le projet DeepDrive qui se sert du célèbre jeu Grand Theft Auto V (GTA 5 pour les intimes) pour tester des intelligences artificielles destinées aux voitures autonomes. D'abord réservée aux chercheurs, cette plateforme est désormais accessible en open source grâce à l'initiative d'OpenAI.

OpenAI est une association à but non lucratif fondée en 2015 aux États-Unis par plusieurs patrons de grandes entreprises, dont Elon Musk (SpaceX, Tesla Motors) et Reid Hoffman (LinkedIn). Sa vocation est de soutenir un développement responsable de la recherche en intelligence artificielle qui place l'humain et sa sécurité au cœur de ses préoccupations.

Pour ce faire, OpenAI met à disposition des spécialistes et des développeurs un certain nombre d'outils, souvent gratuits et open source. C'est le cas par exemple d'Universe, une plateforme lancée en décembre dernier qui aide à évaluer et entraîner une IA en s'appuyant sur des jeux vidéo, des sites Web et d'autres applications. Grâce à Universe, une IA peut se servir d'un ordinateur comme le fait un humain, en utilisant un clavier et une souris virtuels et en analysant les images.

Cette vidéo nous montre ce que voit une IA qui s’entraîne sur Grand Theft Auto V avec, dans la fenêtre supérieure gauche, une vue subjective ralentie à huit images par seconde et, juste en dessous, l’analyse en temps réel que l’IA fait de l’environnement. © Craig Quiter, YouTube

Créer des conditions extrêmes pour les intelligences artificielles

GTA 5 vient donc d'être intégré à Universe. Sous réserve de posséder une copie du jeu, toute personne souhaitant faire travailler l'IA d'une voiture autonome peut accéder à cet outil. Avec GTA 5, les chercheurs disposent d'un environnement virtuel en 3D dont la surface correspond à presque un cinquième de la ville de Los Angeles. Il alterne des zones urbaines, des portions d'autoroutes, de voies rapides, des routes de montagne, d'autres dans le désert... Le jeu propose 257 modèles de véhicules, 7 types de vélos et 14 configurations météo. Ceci permet de varier les scénarios.

Le système permet en outre de répertorier et reconnaître les 7.000 « objets » que comporte le jeu : autres véhicules, cyclistes, piétons, animaux, surface de la route, signalisation. Il est à noter que l'intégration de GTA dans Universe neutralise les aspects violents du jeu pour se concentrer exclusivement sur la conduite.

Avec une telle plateforme, les concepteurs de voitures autonomes peuvent éprouver leurs IA en créant des conditions extrêmes qu'il serait dangereux, voire impossible, de reproduire dans la réalité. Autre avantage, le système offre la possibilité d'analyser plus en détail la prise de décision de l'IA lors d'un évènement particulier ou d'un accident et de revoir une scène sous différents points de vue, le tout sans froisser de tôle !

Cela vous intéressera aussi