Yamaha est l’un des principaux concurrents de Bosch sur le marché des vélos électriques. © PR_DE, Fotolia

Tech

Vélo électrique : Yamaha réplique à Bosch avec deux nouveaux moteurs

ActualitéClassé sous :voiture électrique , vélo électrique , vélo électrique enduro

Pionnier du vélo électrique, Yamaha a présenté deux nouveaux moteurs destinés aux VTT et VTC.

Yamaha est avec Bosch et Shimano la marque de moteurs pour vélos à assistance électrique la plus représentée actuellement. Quelques semaines après que la marque allemande ait présenté ses nouveautés 2020, Yamaha lui emboîte le pas avec deux moteurs : le PW-X2 qui équipera des vélos enduro et all mountain ; le PW-ST que l'on devrait retrouver sur des VTC et des VTT moins typés montagne, pour un usage mixte.

Le PW-X2 délivre 250 W sur cinq modes, avec un couple de 70 jusqu'à 80 Nm lorsque l'on engage le mode « Extra Power ». Comme toujours, l'assistance couple à partir de 25 km/h. Il existe une version PW-X2 45 destinée aux vélos de type Speed Pedelec qui délivre 500 W et fonctionne jusqu'à 45 km/h. Le PW-X2 a gagné 380 grammes par rapport au première modèle, grâce notamment à l'adoption d'un essieu creux, d'un engrenage et d'un carter plus fins. Résultat, le volume global du moteur a été réduit de 13 % et le moulin affiche 3,1 kilogrammes sur la balance. Yamaha annonce 50 % de puissance supplémentaire délivrée à 100 tr/min par rapport au PW.

Le moteur Yamaha PW-X2 s’annonce plus nerveux que son prédécesseur. © Yamaha

Ajustement automatique de l’assistance

Le PW-ST délivre aussi 250 W, mais il est plus lourd (3,4 kg) et moins tourné vers la performance. Son couple ne dépasse pas les 70 Nm et il ne propose pas le mode « Extra Power ». En revanche, les deux moteurs bénéficient de la technologie Quad Sensor et du mode automatique. Grâce à quatre capteurs qui surveillent l'angle du vélo, la vitesse, le couple et la cadence de pédalage, le système ajuste automatiquement l'assistance électrique en fonction du profil de la route, passant du mode éco sur du plat au mode standard sur un profil légèrement ascendant jusqu'au mode élevé pour les « coups de cul ».

Pour alimenter ces moteurs, Yamaha propose une gamme de batteries de 400, 500 et 600 Wh qui peuvent être intégrées dans différentes parties du cadre ou le porte-bagage. Ne reste plus qu'à découvrir quels fabricants de vélos électriques opteront pour ces moteurs Yamaha. On devrait en savoir un peu plus lors du prochain Roc d'Azur en octobre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi