Le design de la Nawa Racer est inspiré des motos café racer. © Nawa Technologies

Tech

Nawa Racer, une étonnante moto à supercondensateurs et batteries lithium

ActualitéClassé sous :voiture électrique , supercondensateur , supercondensateurs

L'entreprise française Nawa Technologies, spécialisée dans les supercondensateurs, sera présente au CES 2020 avec un concept-bike de moto électrique qui intègre un système de stockage et de récupération d'énergie inédit. Il lui confère 300 km d'autonomie en cycle urbain.

Si cette moto électrique vous plaît, et il y a de quoi, attendez avant de vous précipiter pour savoir où l'acheter. Car, malheureusement, elle n'est pas vouée à être produite. Il s'agit d'un concept développé par Nawa Technologies, une entreprise française fondée en 2013 et installée à Rousset dans les Bouches-du-Rhône qui est spécialisée dans les supercondensateurs, à base de nanotubes de carbone.

Pour démontrer l'efficacité de sa technologie, l'entreprise a créé cette superbe moto électrique, la Nawa Racer, qui est équipée d'un système d'alimentation hybride combinant un ensemble de supercondensateurs de 0,1 kWh avec une batterie lithium-ion de seulement 9 kWh. Nawa Technlogies assure que son pack de supercondensateurs peut récupérer plus de 80 % de l'énergie produite au freinage, ce qui permet de se contenter d'une batterie lithium-ion aussi modeste.

Malgré cela, l'autonomie annoncée est de 150 km en cycle mixte et de 300 km en ville. « Le pack de supercondensateurs NawaCap se recharge en seulement deux minutes et la batterie entière peut être chargée à 80 % en une heure même à partir d'une alimentation domestique grâce à un mode innovant de recharge rapide qui tire profit des supercondensateurs », explique l'entreprise.

La Nawa Racer utilise un moteur électrique à jante, ce qui permet d’obtenir ce design spectaculaire sans moyeu central. © Nawa Technologies

La Nawa Racer ne pèse que 150 kg

Les supercondensateurs sont intégrés dans la partie supérieure du réservoir tandis que la batterie lithium-ion prend place dans la partie basse du châssis, là où se trouve habituellement le moteur sur les motos thermiques. L'intérêt du système hybride est qu'il permet de réduire jusqu'à 50 % la taille de la batterie lithium-ion à autonomie égale. Cela octroie un gain de poids important et autorise aussi plus de liberté concernant le design. Ajoutez à cela un cadre et des roues en fibres de carbone, des éléments de carrosserie en composite et vous obtenez un poids total de 150 kg soit, selon ses concepteurs, 25 % de moins qu'une moto électrique.

Nawa Technologies annonce que son moteur à jante sans moyeu de 100 CV peut abattre le 0 à 100 en moins de trois secondes et atteindre 160 km en vitesse de pointe. Grâce aux supercondensateurs, la Nawa Racer offrira la même capacité d'accélération quel que soit le niveau de charge de la batterie. La moto électrique sera exposée au Consumer Electronics Show en janvier prochain en guise de démonstrateur technologique.

« Bien qu'il ne s'agisse pour l'instant que d'une vision d'une moto électrique du futur, le système de batterie hybride de Nawa Racer peut être appliqué à tous les véhicules électriques et la technologie pourrait entrer en production dans un avenir très proche », assure la société. Rappelons que Lamborghini explore depuis quelques années déjà la piste des supercondensateurs, tout d'abord avec son concept-car Terzo Millennio puis, cette année, avec la Lamborghini Sián qui sera la première supercar hybride à supercondensateurs.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !