La Lotus Evija dans sa livrée rouge est vraiment superbe. © Lotus Cars
Tech

Lotus Evija : découvrez l'hypercar électrique en vidéo

ActualitéClassé sous :voiture électrique , hypercar électrique , Lotus Evija

-

Le constructeur britannique Lotus avance à grands pas vers la mise en production de son hypercar électrique Evija qui promet d'être. Les futurs propriétaires auront droit à un programme de personnalisation digne du gros chèque qu'ils vont devoir signer.

En juillet dernier, nous découvrions avec surprise la superbe Lotus Evija, une hypercar électrique au design aussi spectaculaire que séduisant avec laquelle la vénérable marque britannique compte bien marquer les esprits. L'Evija sera facturée 1,7 million d'euros hors taxes et options et les 130 premiers exemplaires ont déjà tous été vendus. Lotus a annoncé que les premières livraisons interviendront cet été. Et d'ici là, les futurs propriétaires pourront personnaliser leur bolide depuis un configurateur spécialement développé pour l'occasion.

Accessible depuis un écran tactile, le système utilise des techniques de rendu graphique empruntées au jeu vidéo afin d'assurer un affichage photoréaliste. Les clients pourront ausculter leur Evija sous tous les angles, à l'intérieur et à l'extérieur, en combinant toutes les options disponibles. Lotus explique avoir eu recours au ray tracing, une technologie de restitution des effets de réflexion et de réfraction de la lumière utilisée en image de synthèse, afin que les acheteurs puissent aller jusqu'à simuler de quoi leur voiture aura l'air sous le soleil de leur pays en fonction de la couleur choisie pour la carrosserie.

Voici à quoi ressemble le configurateur en images de synthèse avec lequel les acheteurs de la Lotus Evija pourront personnaliser leur hypercar électrique. © Lotus Cars

Une vidéo souvenir et un album photo unique

Au terme de son parcours de personnalisation, le client aura droit à une vidéo à 360° de son Evija telle qu'il la souhaite. De quoi patienter en attendant sa livraison où il se verra offrir un album photo unique retraçant les étapes de l'assemblage de son auto... Et pour le commun des mortels, la vidéo partagée par Lotus permet de découvrir les trois couleurs de carrosserie noir, jaune et rouge qui subliment toutes parfaitement les lignes audacieuses de cette hypercar.

Pour rappel, l'Evija est équipé de quatre moteurs électriques développant l'équivalent de 2.000 chevaux pour un couple 1.700 Nm et une vitesse de pointe de 320 km/h. Le 0 à 100 km/h est annoncé sous la barre des trois secondes. L'autonomie est estimée à 400 kilomètres (cycle WLTP) grâce à une batterie de 2.000 kW délivrant 70 kW/h. Des performances qui, au dire de Lotus, feront de l'Evija la voiture de série la plus puissante du monde.

Jaune, rouge ou noire, la Lotus Evija ne laisse pas indifférent. © Lotus Cars
Pour en savoir plus

L'hypercar électrique Lotus Evija sera la voiture de série la plus puissante du monde

Article de Marc Zaffagni, le 18/07/2019

Désormais propriété du constructeur automobile chinois Geely, Lotus fait un retour en fanfare sur le devant de la scène avec son projet d'hypercar électrique développant 2.000 chevaux. Une voiture hors normes pour un tarif qui l'est tout autant.

De toutes les marques automobiles susceptibles de produire une hypercar électrique, avouons que ce n'est pas à Lotus que nous aurions songé en premier. Et pourtant, la vénérable marque britannique (dont le Chinois Geely est l'actionnaire majoritaire depuis 2017) vient de marquer les esprits avec sa dernière création. Baptisée Evija (prononcer E-vi-ya), ce bolide promet rien moins que d'être la voiture de série la plus puissante du monde avec 2.000 chevaux. Un record pour le moment théorique puisque Lotus n'a pas encore lancé la production de cette hypercar qui arbore un design absolument superbe et spectaculaire.

Le masque avant n'est pas sans rappeler celui de la Ferrari SF90. Mais la comparaison s'arrête bien vite dès que l'on lève les yeux sur le capot où débutent deux prises d'air qui se prolongent et s'élargissent sur les portières et se terminent par deux énormes sorties cerclées d'un éclairage LED. C'est indéniablement de dos que la Lotus Evija est la plus envoûtante. Ses portes papillons dépourvues de poignées s'ouvrent d'une pression sur la télécommande et de discrètes caméras rétractables font office de rétroviseurs extérieurs.

Le travail sur l’aérodynamique de la Lotus Evija est absolument superbe. © Lotus

Le 0 à 300 km/h en moins de 9 secondes

L'habitacle est à l'avenant, avec un design très futuriste mais sobre et une spectaculaire console centrale flottante dont les boutons reprennent un motif en nid-d'abeilles que l'on retrouve sur la pédale de frein et l'accélérateur. Venons-en maintenant aux performances visées par Lotus. Précisons qu'il s'agit bien d'objectifs et non de spécifications définitives validées pour le modèle de série. L'Evija adopte une transmission intégrale avec quatre moteurs électriques développant l'équivalent de 2.000 chevaux pour un couple 1.700 Nm. Pour faire passer une telle puissance au sol, Lotus fera appel à la vectorisation de couple. Sur cette base, le constructeur annonce un 0 à 100 km/h sous la barre des trois secondes, le 0 à 300 km/h en moins de neuf secondes et une vitesse maximale de 320 km/h qui paraît presque modeste au vu des spécifications.

L'Evija sera équipée d'une batterie 2.000 kW délivrant 70 kW/h dont l'autonomie est estimée à 400 kilomètres en cycle WLTP. Ce sera l'une des premières voitures électriques compatible avec les chargeurs rapides 350 kW qui lui permettront de se recharger totalement en 18 minutes. Comme vous devez vous en douter, un tel engin ne sera absolument pas à la portée de toutes les bourses. Lotus annonce un tarif d'environ 1,7 million d'euros hors taxes et options. L'Evija sera produite à 130 exemplaires à partir de l'année prochaine.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !