Arnold Schwarzenegger jour la provocation en vendeur de voitures fervent défenseur du lobby pétrolier. © Arnold Schwarzenegger

Tech

Quand Arnold Schwarzenegger se fait le chantre de la voiture essence

ActualitéClassé sous :voiture électrique , bmw , BMW i3S

L'acteur américain s'est prêté au jeu d'une caméra cachée en se faisant passer pour un vendeur de voitures qui tente de convaincre des clients intéressés par un modèle électrique des bienfaits des moteurs essence.

Tous les moyens sont bons pour promouvoir des modes de transports moins polluants, y compris l'outrance. Et quoi de plus efficace pour éprouver la motivation d'acheteurs d'une voiture électrique qu'un vendeur qui met toute sa force de conviction au service des voitures à essence ! D'autant qu'il ne s'agit pas de n'importe quel vendeur... L'acteur Arnold Schwarzenegger s'est grimé en commercial d'une succursale de vente de voitures d'occasion en Californie pour se faire l'avocat du diable auprès de clients décidés à acheter une voiture électrique.

La séquence filmée en caméra cachée a été réalisée pour le compte de Veloz, un organisme californien à but non lucratif qui souhaite accélérer l'adoption des véhicules électriques aux États-Unis. À un jeune couple qui lorgne sur un modèle de BMW électrique Schwarzy, alias Howard Kleiner, répond en débarquant avec un Hummer fumant et rugissant. Lorsque le client avance que le bruit de ce mastodonte gênerait ses voisins, l'acteur répond de façon comique : « Vous avez foutrement raison, ça va impressionner vos voisins. C'est de la testostérone»

Les clients venus pour acheter une voiture électrique tombent des nues face aux arguments fallacieux d’Arnold Schwarzenegger © Arnold Schwarzenegger

« Vous voulez un crédit d'impôt ou voulez-vous avoir du crédit sur la route ? »

À un autre client qui le questionne sur le crédit d'impôt accordé aux acheteurs de voitures électriques, Arnold Schwarzenegger réplique : « Vous voulez un crédit d'impôt ou voulez-vous avoir du crédit sur la route ? » Il poussera même la provocation jusqu'à affirmer que la pollution causée par les véhicules à essence est en fait une bonne chose parce qu'elle contribue à enrayer la croissance démographique. Au-delà de l'effet comique, l'aspect intéressant de cette publicité est qu'elle permet de découvrir les motivations des acheteurs de voitures électriques.

Et pour lever toute ambiguïté, rappelons qu'Arnold Schwarzenegger est un fervent défenseur de la cause environnementale qu'il a portée en tant que gouverneur de Californie (2003-2011) et désormais à la tête de l'organisation non gouvernementale R20 qui lutte contre le changement climatique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi