Prévu pour la fin 2023, le futur Android 14 devrait prendre en charge les connexions par satellite sur les smartphones compatibles. Une nouveauté qui pourrait mettre fin aux zones blanches.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Combien de satellites tournent autour de la Terre ? 2.787 satellites sont opérationnels au 31 décembre 2020 selon l'association UCS (Union of Concerned Scientists), dont plus de la moitié lancés par les États-Unis. Les trois quarts des satellites en opération tournent en orbite basse (entre 500 et 2.000 km d'altitude), et sont utilisés pour les systèmes de télécommunication, d'imagerie terrestre ou la météorologie.

Combler les zones blanches de la Planète pour la téléphonie mobile, c'est l'objectif que se sont donné SpaceX et l'opérateur T-Mobile. On a déjà pu constater en pratique que cela fonctionne, notamment en Ukraine, lorsque les antennes de téléphonie mobiles sont détruites. Mais dans l'avenir, il pourra être possible de se passer d'une station de réception satellite, car AndroidAndroid souhaite intégrer directement la prise en charge des connexions aux satellites dans son système d'exploitationsystème d'exploitation.

Cette information provient de Hiroshi Lockheimer, le vice-président senior de l'OS mobile. Dans un tweet, il évoque une prochaine version d'Android, mais il ne s'agit pas encore de celle d'Android 13 qui vient d'être distribuée sur les smartphones PixelPixel de la marque.

La fin des zones blanches

Cette faculté devrait donc débarquer directement dans Android 14. Cette nouvelle version d'Android devrait arriver fin 2023. Il explique aussi que cette connexion par satellite permettra d'améliorer les débitsdébits. Il devrait donc être possible de passer des appels et d'envoyer des messages de n'importe quel endroit de la Planète sans avoir besoin d'investir dans un téléphone satellitaire. La possibilité d'utiliser un smartphone via une connexion satellitaire va être intégrée sur l'ensemble des smartphones. Même Apple devrait l'implanter dans son prochain iPhone 14 qui devrait être présenté demain lors de la keynote de rentrée. Cette annonce et l'arrivée de smartphones compatibles pourraient bien marquer le début de la fin pour les téléphones satellites.