Tech

Des voitures pour stocker l'électricité ?

ActualitéClassé sous :technologie , développement durable , université du Michigan

Une voiture est inutilisée 95% de son temps de vie. Pendant tout ce temps, elle continue à occuper de l'espace, à perdre de la valeur à l'argus et à coûter de l'argent pour l'assurance. N'y aurait-il pas un moyen de mieux rentabiliser ces centaines de kilos de technologie ? Avec les voitures électriques, ce sera possible.

Ceci n’est pas une voiture électrique rechargeable. C’est une batterie mobile pour réseau intelligent. © Argonne National Laboratory

Dans l'hypothèse d'un développement des voitures électriques, le problème de l'autonomie sera vraisemblablement résolu par la combinaison de l'amélioration des capacités des batteries électriques et la création d'une infrastructure de bornes de rechargement. Pourtant, les voitures électriques hériteraient tout de même de certains travers des voitures conventionnelles, dont leur sous-utilisation flagrante et leur encombrement.

« Les voitures sont immobiles la plupart du temps », remarque l'ingénieur en mécanique Jeff Stein, de l'Université du Michigan, au Symposium Vers une mobilité verte : l'intégration des véhicules électriques et des technologies des réseaux intelligents, qui a eu lieu le 19 février 2010 à la réunion annuelle de l'American Association for the Advancement of Society (AAAS).

« Et si elles pouvaient se rendre utiles alors qu'elles sont garées ? se plaît-il à imaginer. Si vous pouviez utiliser une voiture pour autre chose qu'uniquement aller au travail ou en vacances, ce serait une façon totalement différente de penser au véhicule, et aussi une manière complètement différente d'envisager le réseau électrique. »

Finies les voitures fainéantes qui dorment sur les parkings ? Les voitures électriques seront-elles mises à contribution pour stocker l’électricité avant de la rendre au réseau ? © David Megginson CC by-sa

Dès lors, les villes disposeront d'une flotte de batteries mobiles, les voitures électriques, et d'un réseau de places de parking connectées au réseau électrique. Il devient alors envisageable de ne pas se contenter de ce système pour recharger les voitures.

Vehicle-to-grid, ou comment les voitures pourraient intégrer le réseau électrique.

Le concept est appelé vehicle-to-grid ou V2G. Il consiste à utiliser les véhicules électriques non pas comme de simples consommateurs d'électricité, mais comme capacité de stockage mobile pour les smart grids. Comme le résume Jeff Stein, « si nous avons un grand nombre de voitures électriques rechargeables branchées sur le réseau, alors ce qui semble être une capacité de stockage de l'énergie insignifiante devient conséquente ».

L'intégration des véhicules électriques en tant qu'unités de stockage mobiles dans un réseau intelligent nécessite cependant d'améliorer le cycle de vie des batteries électriques. En effet, le nombre de leurs cycles de charge et de décharge serait augmenté dans le cas d'une telle utilisation. L'équipe de Jeff Stein travaille sur ce problème, ainsi que sur les impacts du vehicle-to-grid sur le réseau électrique sur la fiabilité et la stabilité du réseau.

Selon Jeff Stein, la voiture répond aujourd'hui aux besoins individuels et apporte la liberté qu'offre la mobilité. Demain, la voiture électrique pourra répondre aux besoins de la société et apportera de la souplesse à des réseaux intelligents.

En attendant, un moyen de mieux rentabiliser le temps de vie des véhicules est d'avoir recours à la location ou au covoiturage. Sur le même thème, découvrez la galerie Mobilité durable.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi