Le professeur Vladimir Bulovic, du MIT, veut illustrer la technologie Oled... en transformant un simple cornichon en pixel géant.
Cela vous intéressera aussi

L'OledOled (Organic Light Emitting Diode) est une technologie d'affichage avec laquelle nous sommes déjà en contact au quotidien via nos téléphones portables ou baladeurs multimédia. Un circuit Oled est un semi-conducteursemi-conducteur à plusieurs couches dont deux sont composées de moléculesmolécules organiques (c'est-à-dire à chaîne de carbonecarbone). La circulation de charges électriques génère dans l'une d'elles l'émissionémission de photonsphotons.

Image du site Futura Sciences

Des électrons sont envoyés via la cathode (1) dans la couche de molécules organiques (3) alors que l'anode (2) crée des trous (électrons manquants) au niveau de la couche avec laquelle elle est en contact (4). Les électrons se combinent alors avec les trous, association qualifiée d'exciton (5). Cette réaction génère alors des photons. Les matériaux organiques utilisés varient. Actuellement, on trouve notamment des chélates organo-métalliques et des dendrimères.

Dans le cas de notre cher cornichon, c'est cependant le chlorure de sodiumsodium (NaCl) qui donne la couleurcouleur jaune-orangée lors de la réaction.

Voici donc la recette à (ne pas) suivre pour une diode électroluminescentediode électroluminescente organique. Prendre un cornichon, une anodeanode et une cathodecathode. Agrémenter le tout d'électronsélectrons et observez les excitons se former.


Vladimir Bulovic et son cucurbitacé lumineux.

Dans ce genre d'expérience la valeur de la tension doit atteindre les 120 voltsvolts. Il n'est donc pas ici question d'encourager nos lecteurs à faire de même à la maison ! Elle a le mérite d'illustrer cette technique qui tend à devenir courante.

Présente sur le marché des écrans grâce au XEL-1 de Sony la technologie Oled commencera en effet à inonder le marché en 2010. LG frappera le premier avec un écran de quinze pouces prévu pour fin décembre 2009 ou début 2010.

ContrasteContraste élevé, noirs réels, consommation inférieure aux LCDLCD et temps de réponse record seront-ils rapidement accessibles au plus grand nombre ? Aujourd'hui, il en coûte 2.500 euros pour expérimenter la chose.