À l'occasion de la 7e édition des Prix start-up EDF Pulse et en collaboration avec Paris 2024, EDF a lancé le Prix spécial EDF Pulse Sport & Innovation qui récompense trois jeunes pousses. © EDF
Tech

Trois innovations surprenantes pour révolutionner l'accès au Sport !

ActualitéClassé sous :technologie , EDF Pulse 2020 , start-up

-

En 2020, EDF a lancé le Prix spécial EDF Pulse Sport & Innovation, en collaboration avec Paris 2024, dans le cadre de la 7e édition des Prix start-up EDF Pulse. Ce Prix spécial récompense les solutions et services dans le domaine sportif qui contribuent à une société plus ouverte et durable. Voici les trois jeunes pousses gagnantes de 2020. 

Depuis 2014, les Prix start-up EDF Pulse 2020 récompensent les start-up européennes qui inventent le monde de demain grâce aux nouvelles technologies. Le lauréat remporte une dotation financière de 30.000 €, une campagne de communication dédiée et une mise en relation avec le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Lauréat : GoMyPartner

Née en 2018, GoMyPartner incite les Français à se mettre au sport : la start-up permet de cumuler des euros lors d’achats auprès d’enseignes partenaires qui serviront à financer une cotisation à un club de sport ou un équipement. Il suffit de scanner son ticket de caisse pour engranger les euros sur une cagnotte. « En moyenne, les utilisateurs cumulent 240 euros par an et financent deux activités sportives », se félicite la start-up. Le programme permet aussi aux clubs de trouver de nouveaux adhérents et participe à l’économie locale. Six villes ont déjà mis en place ce dispositif et la start-up compte 3.500 boutiques partenaires.

GoMyPartner incite les Français à se mettre au sport. © EDF

Deux mentions spéciales

Le Jury a également décidé d’attribuer des mentions spéciales à deux projets qui impactent positivement notre société.

  • I Wheel Share : mention « Sport & inclusion »

Douze millions de Français sont touchés par le handicap en France, mais seulement 5,5 % d’entre eux pratiquent une activité sportive. La start-up I wheel share veut casser les barrières à l’accès au handisport, notamment le manque d'information sur les équipements accessibles. Son chatbot dirige les personnes handicapées vers des clubs ou des structures (cinémas, commerces, bars, restaurants, etc.) capables de les accueillir selon leur localisation et leur handicap. La start-up, partenaire du département de la Seine-Saint-Denis qui accueillera une partie des épreuves des JO 2024, mise sur cet événement pour promouvoir le sport inclusif. Elle compte également se diversifier dans les offres d’emploi et conquérir de nouveaux pays.

I Wheel Share : mention « Sport & inclusion ». © EDF 

  • Hubbster : mention « Sport & territoires »

À quoi sert une terrain de foot sans ballon ni partenaire de jeu ? Pas facile de se motiver quand on est seul. La start-up Hubbster fournit des équipements aux terrains de jeu qui en manquent. L’application permet de débloquer l’accès à un coffre contenant des balles, ballons, boules de pétanque ou raquettes et met en relation les utilisateurs avec des partenaires potentiels. Avec 28 équipements différents proposés, la jeune pousse s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux retraités ou aux actifs qui veulent se détendre lors d’une pause sport. Elle a conclu des accords avec des distributeurs dans sept pays et prévoit un lancement mondial en 2021.

Hubbster : mention « Sport & territoires ». © EDF

Article réalisé en partenariat avec les équipes d'EDF.
 

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !