Le radar Coast Watcher 100, équipé de capteurs électro-optiques, de radios GMDSS (Global Maritime Distress and Safety System), a été conçu par Thales. © Thales

Tech

Surveillance côtière : la Jamaïque fait appel aux hautes technologies de Thales

ActualitéClassé sous :technologie , surveillance des côtes , principe du radar

-

Dans le domaine de la surveillance côtière avancée, le radar Coast Watcher 100 conçu par le groupe Thales possède des capacités optimales de détection de menaces aériennes et de surface. La Force de défense jamaïcaine a une fois de plus fait confiance à l'industriel français.

Détection et poursuite de cibles rapides évoluant dans des conditions difficiles - haute mer, pluie, etc. - ou des cibles aériennes volant à basse altitude, tels sont les spécificités des radars de surveillance Coast Watcher 100 conçus par Thales Rouen, destinés à opérer 24 h/ 24 en totale autonomie. Pour contrer les menaces de piraterie ou de contrebande, ses cibles vont d'un canot pneumatique à des jet-skis jusqu'aux navires de guerre et aux aéronefs susceptibles d'approcher les côtes à basse altitude.

Un partenariat établi entre le groupe Thales et le gouvernement jamaïcain

La Jamaïque - qui a déjà accordé sa confiance au groupe Thales pour la sécurité de son espace aérien avec des radars et des centres de contrôle ATC, et pour la sécurité terrestre avec les véhicules blindés Bushmaster - va renforcer la surveillance de ses côtes avec le radar Coast Watcher 100 équipé de capteurs électro-optiques, de radios GMDSS (Global Maritime Distress and Safety System) et d'un centre de contrôle national fusionnant les données collectées. « Les hautes technologies de Thales aident nos clients à prendre les meilleures décisions en temps réel », a expliqué Ruben Lazo, vice-président et directeur des activités Thales en Amérique latine.

Coast Watcher 100 est un radar de surveillance longue portée conçu par Thales. © Thales

Le radar Coast Watcher 100 a déjà conquis d'autres forces armées dans le monde, dont la France récemment. La Direction générale de l'armement (DGA) va utiliser le radar Coast Watcher 100 pour assurer la surveillance de son littoral à proximité de deux sites d'essais, Méditerranée et Atlantique en vue de détecter des menaces potentiellement intrusives.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !