Tech

Skorpion, le chargeur pour smartphones qui joue les antivirus

ActualitéClassé sous :technologie , smartphone , virus

Face à la recrudescence de logiciels malveillants sur les terminaux mobiles, Kaprica Security tente une approche originale en transformant un chargeur en antivirus. En quelques minutes, il peut pratiquer une analyse du système d'exploitation mobile et le réparer si nécessaire.

En incorporant l’analyse antivirus dans un chargeur de batterie, Kaprica Security affirme pouvoir offrir un système qui serait plus hermétique aux logiciels malveillants que les solutions logicielles existantes. © Kaprica Security

Pas un mois ne s'écoule sans que l'on entende parler d'un nouveau logiciel malveillant s'attaquant aux smartphones et tablettes. Chevaux de Troie, logiciels espions, virus sont propagés par le biais de courriels ou de pages Internet piégées et surtout d'applications, parfois même légitimes. On sait également qu'Android est la cible privilégiée de ces attaques. Dans son dernier rapport, l'éditeur McAfee a affirmé avoir ajouté 17.000 malwares Android à sa base de données au cours du deuxième trimestre, et a constaté que le nombre de logiciels malveillants détectés depuis le début de l'année était presque équivalent aux chiffres pour l'ensemble de 2012.

Un climat anxiogène propice au développement d'un marché juteux pour les vendeurs de solutions de sécurité. Face à l'offre « classique » qui consiste en des applications à installer sur les terminaux, Kaprica Security tente une approche différente. Cette entreprise américaine va lancer dans les prochains mois un chargeur pour smartphones baptisé Skorpion, qui fait office de détecteur de logiciels malveillants. En réalisant l'analyse dans le chargeur et non depuis le smartphone, Kaprica explique que cela évite qu'un malware puisse tromper le système d'exploitation mobile en interceptant les résultats du scan pour faire croire à l'utilisateur que tout va bien.

Le chargeur-antivirus Skorpion fonctionnera avec un service en ligne qui fournira aux utilisateurs, et en particulier aux entreprises, une interface pour paramétrer les analyses et surveiller la sécurité des terminaux. En plus de l’achat de l’appareil, les clients devront souscrire à un abonnement mensuel. © Kaprica Security

Six minutes pour une analyse antivirus complète

Lorsqu'un smartphone est branché au chargeur Skorpion, celui-ci lance une analyse rapide de deux minutes. Un voyant vert s'allume si aucune menace n'est détectée. À partir d'une application en ligne, l'utilisateur peut programmer un horaire pour qu'une analyse approfondie soit réalisée au cours de la phase de charge. Skorpion récupère alors les fichiers du système d'exploitation pour les passer en revue. Cette opération prend environ quatre minutes. Si un problème est décelé, un voyant rouge s'allume. Selon les réglages définis par l'utilisateur, Skorpion peut alors réparer le mobile en réinjectant une version « propre » de l'OS mobile qu'il a préalablement sauvegardée. Skorpion sollicite la connexion sans fil du smartphone uniquement pour télécharger des mises à jour et transmettre les résultats des analyses à l'application en ligne. Kaprica Security assure que même si le chargeur est lui-même infecté, il ne peut pas ajouter d'application ou du code au smartphone.

Pour le moment, Skorpion est compatible avec certains modèles de smartphones Android, dont le HTC One. Mais Kaprica indique qu'il peut fonctionner avec n'importe quel système d’exploitation mobile, à condition d'être préalablement adapté à chaque modèle. Le chargeur sera fabriqué par Belkin, et sera lancé à la fin de l'année 2013 ou début 2014, au prix de 65 dollars (environ 48 euros au cours actuel), et accompagné d'un abonnement mensuel de 3 à 4 dollars pour accéder aux mises à jour et à l'interface de contrôle. Une solution qui s'adressera avant tout aux entreprises qui disposeront d'outils spécifiques pour gérer leurs parcs de smartphones.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi