Tech

Une poudre pour cicatriser les circuits électroniques !

ActualitéClassé sous :technologie , nanotube de carbone , crique

Des capsules microscopiques contenant des nanotubes de carbone peuvent rétablir instantanément un contact électrique interrompu par une crique dans le conducteur. Cette réparation presque automatique pourrait être particulièrement utile sur les contacts d'une batterie lithium-ion, où un court-circuit provoque parfois une fâcheuse combustion.

Une vue grossie des capsules vues par transparence. Leur coquille peut se briser par une action mécanique, ce qui libère les nanotubes de carbone. Si un fil est électrique est recouvert d'une telle poudre de microcapsules, ces excellents conducteurs d'électricité viendront s'accrocher au niveau d'une éventuelle coupure si, bien sûr, elle n'est pas trop béante. © J. Mat. Chem./RSC Publishing

Depuis des années, des scientifiques, mais aussi nombre d'automobilistes, regardent avec envie les merveilleuses capacités de cicatrisation des organismes vivants. Avec des résultats déjà encourageants, le domaine de l'auto-réparation progresse régulièrement.

A l'université de l'Illinois à Urbana-Champaign, Jeffrey Moore s'en est fait une spécialité et a déjà proposé une résine capable de cicatriser des petites fissures. Dans ce polymère sont incluses des microcapsules contenant des monomères (les briques chimiques d'un polymère). Quand une crique apparaît, elle déchire ces capsules et en libère le contenu. Le polymère, alors, se reforme. Dans la même université, Scott White, Kathleen S. Toohey et leurs collègues avaient conçu une résine auto-réparable en quelque sorte vascularisée, comme un tissu vivant, plus précisément parcourue par de minuscules canaux contenant des monomères ou un catalyseur (qui polymérise les monomères).

Dans tous les cas, il s'agissait de restaurer les propriétés mécaniques après l'apparition de fissures. Le même Jeffrey Moore propose aujourd'hui un conducteur électrique qui se répare tout seul. L'équipe vise surtout les contacts des batteries lithium-ion, qui, parfois, s'enflamment quand une rupture produit un court-circuit.

Les capsules, que l'on distingue bien sur l'image du bas, prise avec un microscope électronique à balayage, sont en polymère. L'image du haut en montre l'intérieur, et leur contenu de nanotubes de carbone, grâce à la lumière d'un microscope optique classique. © J. Mat. Chem./RSC Publishing

Les capsules, que l'on distingue bien sur l'image du bas, prise avec un microscope électronique à balayage, sont en polymère. L'image du haut en montre l'intérieur, et leur contenu de nanotubes de carbone, grâce à la lumière d'un microscope optique classique. © J. Mat. Chem./RSC Publishing

Oubliez le fer à souder, pour réparer, secouez !

Les chercheurs utilisent le même principe de microcapsules mais celles-ci, en polymère, contiennent des nanotubes de carbone (à simple paroi), qui sont de bons conducteurs d'électricité. Dans l'expérience relatée dans la revue Journal of Materials Chemistry, des microcapsules sont saupoudrées entre les extrémités de deux fils métalliques, séparées de 100 nanomètres. Une tension de 50 volts est appliquée entre les fils et on reproduit ainsi un conducteur coupé.

Les capsules sont brisées mécaniquement... en secouant l'appareillage. L'équipe a déterminé que la taille idéale des capsules est comprise entre 280 et 350 nanomètres. Plus petites, elles sont trop solides pour être rompues. Plus grandes, elles sont trop fragiles.

Une fois les nanotubes de carbone libérés, ils viennent d'eux-mêmes s'appliquer sur les extrémités des conducteurs et l'ensemble de cet écheveau forme un fil de fortune qui, comme l'a mesuré l'équipe, rétablit le passage du courant. Avec un tel matériau recouvrant les connecteurs de la batterie d'un ordinateur ou d'un mobile, il suffirait donc, à la vue d'un témoin d'alarme, de secouer vigoureusement l'appareil pour réparer la connexion !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi