Tech

Lumus : bientôt un écran géant... dans la poche !

ActualitéClassé sous :technologie , informatique , Lumus

Les téléphones portables et autres iPods se perfectionnent sans cesse et n'ont plus rien à envier aux ordinateurs de la dernière décennie. Plus rien, sauf... leur écran. Les constructeurs ont beau multiplier le nombre de pixels, l'image reste de la taille d'un timbre-poste. La Guerre des Etoiles en version six centimètres de diagonale perd beaucoup de son charme...

Lumus utilisé en mode GPS, l'image se projetant devant la scène. Crédit Lumus

Fini l'écran, voici les lunettes donnant l'illusion d'une scène à taille réelle se déroulant devant vous... C'est ce que propose Lumus, une société israélienne, grâce à un ingénieux système consistant à projeter les images devant les yeux.

Les lunettes à vision virtuelle de Lumus. Crédit Lumus

La firme a eu l'idée d'associer une monture de lunettes très tendance à un dispositif optique formé de deux projecteurs ultraminiaturisés fixés sur le côté de chaque verre. L'image, dont la source peut être variée à souhait (lecteur DVD, ordinateur, ou même GPS...) est projetée vers un système de lentilles où un jeu complexe de prismes et de miroirs l'agrandissent directement devant les yeux.

Réalité virtuelle. Crédit Lumus

« C'est exactement comme si vous regardiez une image projetée à distance », s'enthousiasme Ari Grobman, qui dirige le département R&D de Lumus.

Le principe de fonctionnement du dispositif est un guide optique nommé LOE (Light Optic Element), constitué d'une lamelle transparente (verre ou plastique) de 2 mm d'épaisseur, dans laquelle est inséré un réseau de facettes réfléchissantes partiellement encastrées, réfléchissant l'image vers l'œil. L'image étant focalisée à l'infini, l'œil n'a plus à accommoder et celle-ci revêt l'aspect d'un écran installé à distance. Mieux, le dispositif entier reste transparent et permet de voir au travers, l'image de synthèse s'interposant alors entre la vue et l'observateur.


Projecteurs et réseau de miroirs de l'appareil. Crédit Lumus

Un chercheur prolifique et aventureux

Cette technologie est essentiellement l'œuvre de Yaakov Amitaï, ancien directeur du département d'optique à El-Op, le plus important fabricant de systèmes électro-optiques d'Israël. « Un jour, alors que je travaillais sur la technologie de commutation optique, j'ai soudain eu un flash de perspicacité. Je faillis crier Eureka ! raconte Yaakov Amitaï. Je réalisais qu'en utilisant les méthodes que j'essayais d'utiliser pour des canaux optiques de commutation, je pouvais trouver la solution à une question qui déconcertait les physiciens depuis presque 100 ans : comment projeter une très grande image à travers une mince plaque transparente de façon à ce qu'elle se reflète directement dans l'œil de quelqu'un. Ce véritable Saint Graal de la physique, que je venais de découvrir, est maintenant à la base de l'écran transparent de Lumus, qui pourrait remplacer de nombreux systèmes optiques couramment utilisés par chacun ».

Avec plus de 70 brevets internationaux et 35 publications scientifiques à son actif, Yaakov Amitaï n'est certes pas le premier venu. Mais il lui fallait encore concrétiser son rêve, depuis le "flash" qu'il avait eu alors qu'il travaillait toujours pour El-Op. Il créa Lumus sur ses fonds propres en 2000 et entreprit de poursuivre ses recherches dans des circonstances difficiles, avec peu d'argent et une faible confiance des investisseurs potentiels pour ce genre de projet aventureux. Mais à la fin de la même année, une entreprise de placements israélienne, CapVentures, dirigée par le Michael Anghel, a décidé d'investir dans ce projet auquel elle croyait, ainsi que Motorola Ventures et Bausch & Lomb en 2005. Désormais, plus rien ne pourrait arrêter le prolifique chercheur.

Principe de fonctionnement de l'ensemble. Crédit Lumus

« Les possibilités d'applications pour notre LOE sont ahurissantes, pense Grobman, un autre chercheur de la firme. Notre technologie transmet une manière de vivre, de travailler et de jouir de films, de télé et de jeux vidéo, entièrement nouvelle. Et vous pouvez parier que l'image transparente qu'elle projette offre d'importants bénéfices pour les personnes avec des troubles d'audition, ainsi que pour quelqu'un devant se tenir en face d'un public et faire un discours ou une présentation. Nous parlons d'une révolution générique qui transformera par la suite une paire de lunettes standard en des lunettes de haute technologie ».

En attendant la commercialisation du produit, qui devrait intervenir d'ici quelques mois, Lumus travaille déjà sur l'intégration de sa technologie dans de futurs produits de consommation courante et a déjà entrepris des pourparlers et des négociations avec plusieurs des artistes de premier rang dans le divertissement et le multimédia.

Cela vous intéressera aussi