Tech

Jouer à « Tetris » pour réfréner ses addictions et pulsions

ActualitéClassé sous :technologie , smartphone , jeu vidéo

Selon une étude menée par des chercheurs de l'université de Plymouth au Royaume-Uni, le fait de jouer régulièrement au jeu « Tetris » peut réduire significativement la force des envies de cigarette, d'alcool, de nourriture, de drogue et même de sexe.

On sait depuis longtemps que les jeux vidéo sont addictifs. Mais des chercheurs viennent de démontrer qu’un jeu comme Tetris pourrait aider à modérer fortement des envies de cigarette, d’alcool, de substances illicites ou de sexe. © Conor Lawless, Flickr, CC BY 2.0

Seulement trois minutes passées à jouer au jeu « Tetris » sur un smartphone pourraient diminuer de 50 à 70 % les envies de drogue, de cigarette, d'alcool, de café, de nourriture, de sexe et même de sommeil, selon une nouvelle étude. L'équipe de recherche qui a démontré cette trouvaille l'année dernière a été la première à appliquer cette théorie dans un cadre réel en utilisant la dernière version du jeu « Tetris ». L'étude a été publiée dans la revue Addictive Behaviors.

« Jouer à Tetris a réduit la force des envies pour la drogue, la nourriture et d'autres activités de 50 à 70 %, souligne le coauteur de l'étude et professeur de l'université de Plymouth au Royaume-Uni, Jackie Andrade. Cela démontre pour la première fois qu'une interférence cognitive peut être utilisée en dehors du cadre d'un laboratoire pour réduire les envies pour des substances et des activités autres que le besoin de manger. »

Les chercheurs ont mené l'enquête sur 31 étudiants âgés de 18 à 27 ans en surveillant leurs envies, leur rappelant, via SMS, sept fois par jour de rapporter toute envie ressentie et s'ils y avaient succombé. Chaque étudiant était aussi encouragé à indiquer la force de chaque envie sur une échelle de zéro à 100 et s'ils avaient consommé de l'alcool au moment des notifications. Parmi les participants, 15 ont joué à « Tetris » sur un iPod pour une durée de trois minutes à la suite de chaque rappel SMS.

Les données des autres 16 participants ont été utilisées comme une base de référence afin de mieux identifier les conséquences du jeu vidéo sur les envies. Les étudiants ont signalé des envies 30 % du temps et deux tiers d'entre elles ont été catégorisées comme des envies de nourriture et de boissons sans alcool. 21 % des envies concernaient les substances classées addictives comme le café, la nicotine, le vin et la bière. Enfin, 16 % des envies concernaient dormir, jouer aux jeux vidéo ou avoir des rapports sociaux ou sexuels.

Pour ceux qui ont suivi l’expérience, jouer régulièrement à Tetris leur a permis de limiter leurs envies, selon les chercheurs. © limpa-vias.blogspot.fr cc by nc nd 2.5

Un effet durable

« L'impact de Tetris sur les envies était constant pendant la durée de l'expérience, explique John May, le deuxième auteur et professeur à l'université de Plymouth. Les participants ont joué 40 fois au jeu en moyenne, mais l'effet ne s'est pas dissipé. »

Effectivement, l'étude a montré que les étudiants qui ont joué le jeu ont réussi à limiter leurs envies durant les sept jours de l'expérience. « Ces résultats sont importants quand on considère qu'une intervention qui semble avoir marché à cause de sa nouveauté et de son originalité aurait des bénéfices de plus en plus faibles au fil du temps quand les participants s'y seraient adaptés », précise le professeur May.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi