Pour mener à bien la rénovation complète de deux datacenters, Dassault Aviation a choisi les plateformes de Dell Technologies. Un socle ultrasécurisé, suffisamment flexible, agile et évolutif pour que les avions militaires et d’affaires de l’avionneur puissent rester à la pointe de la performance pour les décennies à venir.

Cela vous intéressera aussi

Quand l'un des plus grands avionneurs d'affaires et militaire doit rénoverrénover ses datacenters, le niveau d'exigence en matièrematière de sécurité, de puissance, de stabilité et de projection dans le temps est très élevé. Et c'était justement la problématique de Dassault Aviation qui devait repenser l'infrastructure de ses datacenters pour l'emmener vers le futur. Qu'il s'agisse du fameux Rafale ou bien des avions d'affaires Falcon, l'avionneur compte pousser plus loin la modélisationmodélisation 3D de ses aéronefsaéronefs. Et pour démarrer avec un « jumeau numériquejumeau numérique » en 3D de l'avion, il faut des datacenters capables de combiner l'agilité, la flexibilité, la rapidité, et qui vont accompagner les projets sans sourciller du début à la fin. C'est dans cet esprit que Dassault Aviation a rénové de fond en comble avec le spécialiste d'infrastructures Systemic deux datacenters en s'appuyant sur les infrastructures Dell Technologies. Des plateformes éprouvées et capables de protéger les environnements virtuels et physiquesphysiques de l'avionneur.

Dassault aviation explique en quoi le socle d’infrastructure Dell Technologies va lui permettre de rester leader en matière de développement de prototypes dans les décennies à venir. © Dell Technologies

La sécurité alliée à la puissance de calcul et au temps long

Les serveurs de Dell sont prévus pour que toutes les applicationsapplications de Dassault Aviation restent toujours opérationnelles. La sécurité donc, avec une protection renforcée des données propres aux avions, mais qui reste dotée d'ouvertures vers l'extérieur. Mixer ces deux universunivers contradictoires n'est pas une mince affaire et pourtant c'est le pari qu'a remporté Dassault, avec Dell et Systemic. L'avionneur n'en était pas à son coup d'essai avec les plateformes Dell Technologies. Il y avait déjà eu l'expérience avec le cloud. Et rien qu'en modifiant la partie stockage des données, Dassault Aviation est parvenu à des gains de productivité énormes, tout en réduisant les coûts.

Et puis, grâce notamment aux performances des processeurs Intel® Xeon®, le système Dell permet d'héberger immédiatement des projets qui vont s'inscrire dans la duréedurée. Et s'agissant d'innovation en aviation, on parle de décennies. Ces projets doivent donc pouvoir être portés par des systèmes qui se projettent jusque dans les années 2040 ; c'est justement ce que proposent les infrastructures Sofware-defined de Dell. L'avantage de ce type d'infrastructure, c'est qu'elle est souple, elle peut évoluer et se transformer dans le temps pour accompagner les projets les plus ambitieux dans le temps, sans jamais décrocher.

Article réalisé en partenariat avec Dell Technologies