Tech

Vers la fin de la copie privée ?

ActualitéClassé sous :Tech , CD , copie

Aujourd'hui, mercredi 12 novembre, le ministre de la Culture et de la Communication Jean-Jacques Aillagon en conseil des ministres a présenté un projet de loi (la transposition française d'une directive européenne de 2001) qui viserait à légaliser les sytèmes anti-copie afin de freiner le piratage des oeuvres numériques sur CD et DVD.

Vers la fin de la copie privée ?

Si ce projet de loi est adopté, les éditeurs seront libres d'intégrer des systèmes anti-copie en toute légalité et de restreindre, par exemple, le nombre de copies qu'il sera possible de faire, vers quel format (CD audio, MP3...) et vers quel média (CD, mémoire, disque dur...) pourront être exportées ces oeuvres.

Ces protections seront protégées par la loi française : les personnes qui les feront sauter pourront être punies par une amende maximale de 150 000 euros accompagnée d'une peine maximale de 2 ans de prison.

Les associations de consommateurs mécontentes

Plusieurs associations de consommateurs s'insurgent contre ce projet de loi. Elles y voient principalement la fin proche du droit à la copie privée, alors qu'une taxe sur les supports numériques (disque dur, CD, mémoire...), qui aurait rapportée près de 140 millions d'euros l'année dernière, est destinée à dédommager les auteurs victimes du piratage pourrait continuer d'exister.

Ce projet de loi qui a été présenté et adopté en conseil des ministres, sera soumis au parlement avant la fin du premier semestre 2004.

Pour en savoir plus

Cela vous intéressera aussi