Tech

Les utilisateurs restent les meilleurs amis des virus

ActualitéClassé sous :Tech , virus , sondage

Un sondage réalisé auprès de 1000 employés britanniques met en évidence le rôle des utilisateurs dans les épidémies virales. Les deux tiers des employés interrogés reconnaissent n'avoir aucune idée des mesures de lutte contre les virus, ni même à quoi ressemble un email infecté. On comprend mieux le succès de MyDoom.

Une étude réalisé en janvier dernier par l'institut Taylor Nelson Sofres pour le compte de Novell éclaire d'un jour nouveau la récente épidémie de MyDoom. Et toutes les précédentes, d'ailleurs...

Sur les 1000 employés de bureau sondés, les deux tiers n'ont aucune idée de ce qu'ils peuvent faire pour éviter d'être infectés par un virus, et se disent d'ailleurs incapables de reconnaître un email infecté lorsqu'ils en reçoivent un.
Pire : ils s'en moquent. Neuf sur dix estiment qu'ils n'ont de toute façon aucun rôle à jouer dans la protection antivirale, préférant laisser leur service informatique, Microsoft (sic) ou le gouvernement s'en charger. Bref, la notion de responsabilité individuelle semble leur être totalement inconnue.

Encore plus déprimant : un tiers d'entre eux se disent trop occupés pour prendre le temps de regarder à quoi ressemble un email avant de l'ouvrir. On a donc enfin l'explication : les utilisateurs cliquent n'importe où pour gagner du temps, et pas parce qu'ils sont crédules ou incompétents. Nous voici rassurés...

Ce n'est hélas pas la première étude qui montre à quel point les meilleures solutions de sécurité ne peuvent protéger contre la crédulité ou l'incompétence. Et hélas, ces deux qualités semblent au moins largement aussi répandues que les antivirus et autres pare-feu qu'elles rendent inutiles...

Cela vous intéressera aussi