Tech

Toujours plus petit : le premier matériau de l'épaisseur d'un atome

ActualitéClassé sous :Tech , fullerène , nanotechnologie

-

Les chercheurs de l'Institut de microélectronique de Chernogolovka en Russie, associés à ceux de l'université de Manchester, auraient développé le premier matériau de la taille d'un atome, révélant l'existence d'une nouvelle classe de matèriaux.

Molécule de fullerène C60

Les équipes russes et anglaises auraient réussi à extraire des couches d'atomes de carbone de cristaux de graphite, conduisant à la production de la structure la plus fine possible, le graphène. La nano-structure appartient à la famille des moléculesfullerène, découverte dans les 20 dernières années, mais serait pour la première fois bidimensionnelle.

Les chercheurs se concentreraient aujourd'hui sur les propriétés électroniques de la nano-structure de carbone. En utilisant des techniques de lithographie et de gravure, l'équipe russe est chargée de transformer les structures préparées à Manchester en transistor. Il aurait été montré que le transistor est à effet de champ ambipolaire, dans les conditions ambiantes.

La micro-structure aurait une excellente qualité, les électrons pouvant se déplacer sans dispersion de la source au drain, ce qui est important pour concevoir des transistors à transition très rapide. Dans l'optique de faire des microprocesseurs plus puissants et plus rapides, les ingénieurs s'efforcent à réduire la taille des transistors, réduisant la distance que doivent parcourir les électrons pour commuter les 0 et les 1. Les scientifiques imaginent des transistors composés d'une unique molécule, vision beaucoup plus proche aujourd'hui grâce à la découverte des scientifiques de Chernogolovka et Manchester.

Même si les chercheurs ne travaillent aujourd'hui que sur des structures d'environ 10 micromètres de longueur, il n'existerait pas de limitation fondamentale de la taille latérale des nano-structures de carbone. Comme le note le docteur Novoselov : "Il y a 10 ans seulement, les nano-tubes n'atteignaient pas le micromètre. Aujourd'hui, les scientifiques font des nano-tubes de plusieurs centimètres de long, et des progrès similaires peuvent raisonnablement être attendus pour les nano-structures de carbone".

Cela vous intéressera aussi