L’arrivée d’un nouveau Windows, la version 8 en l’occurrence, fait toujours jaser. Mais on retiendra de l’année 2012 de multiples avancées en matière de robotique, une famille d’objets qui s’approchent encore un peu plus de notre quotidien, par exemple en médecine avec un bras robotisé qu’une patiente tétraplégique commande en pensant son mouvement. 
Cela vous intéressera aussi

Image du site Futura Sciences

Microsoft vient de livrer une nouvelle série de détails sur des fonctionnalités ajoutées ou modifiées sur Windows 8 en tenant compte des commentaires du public. La version betaversion beta est attendue pour fin février.

 

Image du site Futura Sciences

Google a mis fin aux rumeurs en confirmant qu'il travaille effectivement sur un projet de lunettes équipées d'un système d'affichage tête haute. Project Glass emploie la réalité augmentéeréalité augmentée pour offrir une panoplie de services, comme la navigation assistée ou des systèmes de communication immersifs.

 

Image du site Futura Sciences

Pour la première fois, deux personnes tétraplégiques ont réussi à boire par leurs propres moyens en se servant d'un bras robotiquerobotique qu'elles contrôlaient par la pensée grâce à un capteurcapteur implanté dans leur cerveaucerveau. Leigh Hochberg, qui participe à l'expérience BrainGate, donne à Futura-Sciences quelques précisions.

 

Image du site Futura Sciences

Vissé à la place d'une ampoule sur une lampe, un ordinateurordinateur miniature pourvu d'une ou deux caméras et d'un picoprojecteur pourrait transformer la table en clavier-écran. Ce LuminAr, imaginé au MIT, s'inscrit dans une longue tendance vers des interfaces dématérialisées, proches de la robotique.

 

Image du site Futura Sciences

Un nouvel humanoïde, Kenshiro, pourrait profondément marquer les passionnés de robotique. En effet, son fonctionnement et ses formes ont directement été inspirés par l'Homme ! Ses os d'aluminiumaluminium sont par exemple mis en action par des muscles... à poulies. 

 

Image du site Futura Sciences

Jan Scheuermann, une femme paraplégique de 52 ans, vient de tester la prothèseprothèse de bras contrôlée par la pensée la plus fluide jamais réalisée. Grâce à elle, la patiente américaine est enfin parvenue à manger toute seule, chose qu'elle ne pouvait plus faire depuis 13 ans...