Tech

Rétro 2007 : les prouesses de la techno

ActualitéClassé sous :Tech , Rétrospective 2007 , nanotube

Les innovations technologiques n'ont pas manqué cette année... L'électronique pourrait se miniaturiser encore et on nous promet l'invisibilité pour bientôt !

L'invisibilité : la promesse la plus étonnante de 2007... Crédit : Paramount

Plusieurs pistes ont été suivies avec ténacité par les ingénieurs en 2007. La R&D a progressé sur des routes bien balisées, comme la téléphonie mobile ou Internet. Mais les laboratoires universitaires ou privés ont aussi défriché des chemins sur des terrains moins connus, comme les nanotubes, les écrans souples, l'encre électronique, la spintronique ou les métamatériaux.

> 10 janvier : iPhone : Apple dévoile son téléphone iPod

Succès annoncé, le téléphone à écran tactile, bien conçu et embarquant une version portable du système d'exploitation Mac OS, atterrit sur les rayons après une grosse campagne de publicité. Ce joli gadget est coûteux mais il séduit, avec ses fonctions innovantes, comme les touches du clavier affichées à l'écran, l'affichage de vidéos en mode paysage par simple basculement de l'appareil ou l'extinction de l'écran dès que le mobile est approché de l'oreille.

> 30 janvier : Sortie de Windows Vista : est-il fait pour vous ?

Avec son interface repensée, faite de transparence, de widgets et de fenêtres animées en 3D, la nouvelle mouture de Vista montre un visage bien différent de XP, même si le fonctionnement est au fond très semblable. Microsoft insiste beaucoup sur la protection renforcée contre les logiciels malveillants, et un peu moins sur la puissance nécessaire pour le faire tourner correctement.

> 24 février : Bientôt des nanotubes pour dessaler l'eau de mer ?

Ils auront joué les vedettes toute l'année ! Cette découverte que les nanotubes pouvaient servir à filtrer l'eau en suivait d'autres, qui avaient déjà ouvert de nouvelles applications à ces microscopiques structures de carbone pur. Mais 2007 fut un festival. Les nanotubes pourraient servir à fabriquer des écrans souples, des mémoires informatiques, des transistors, des composants de l'optoélectronique et même des radiateurs. Ils sont certes difficiles à fabriquer mais une source naturelle a été trouvée : les volcans !

Pressés les uns contre les autres pour former des faisceaux (ceux du milieu sur la photo de cet essai), les nanotubes pourraient devenir un matériau nouveau, par exemple un conducteur meilleur que le cuivre...

> 7 avril : De l'électronique... tissée

Les MEMS (MicroElectro Mechanical Systems) ont le vent en poupe. Issus des nanotechnologies, ces minuscules systèmes mécaniques (articulations, moteurs, contacts, capteurs...) se trouvent de multiples applications. La possibilité de réaliser des circuits électroniques sur des structures mobiles, souples ou articulés en est une. Mais il y en a bien d'autres : on a parlé, entre autres, de mémoires et de... sous-marins.

> 10 mai : Allons-nous bientôt vivre entourés de robots ?

C'est la question devenue à la mode... La robotique progresse dans de nombreuses directions, pour conduire des véhicules ou aider les chirurgiens. Mais on attend aussi d'eux qu'ils vivent parmi nous et s'adaptent à nos habitudes. Ils doivent donc nous regarder et tenir compte de notre présence ou de nos mouvements voire de nos expressions. Et nous ? Comment réagirons-nous ?

> 29 mai : Les dispositifs d'invisibilité pour véhicules seront-ils bientôt une réalité ?

Incroyable mais vrai. La faisabilité avait été avancée en 2006 et un an plus tard, de nombreux laboratoires, lancés sur le sujet, commençaient à montrer des réalisations concrètes. Placés à l'intérieur de petits volumes sans paroi, appelés trous d'invisibilité, des objets ne sont pas détectables de l'extérieur, comme s'ils laissaient passer la lumière à travers eux (en fait, elle fait le tour du trou). Le phénomène est plus facile à obtenir avec des grandes longueurs d'ondes mais les chercheurs ont fini par réussir la prouesse dans le domaine du visible (du moins sur une partie du spectre, l'invisibilité n'est donc pas encore complète). Cette étonnante possibilité est permise par les propriétés des métamatériaux, ensembles répétitifs de minuscules structures métalliques dont les dimensions sont de l'ordre des longueurs d'onde à dévier.

A l'origine de cette extraordinaire possibilité : les métamatériaux, des structures métalliques dont l'indice de réfraction est négatif...

> 30 mai : Spintronique : on a construit la première puce !

Les progrès sont incessants et la question n'est plus que de savoir si l'électronique de spin sera utilisée un jour mais quand elle le sera. Son principe est de se servir des propriétés magnétiques de l'électron, inutilisées par l'électronique classique. On en attend une miniaturisation plus poussée et des applications nouvelles.

> 20 juin : L'écran souple couleur arrive !

Ils veulent le faire et ils sont en train d'y parvenir ! Plusieurs industriels, dont Sony et Philips s'acharnent sur les écrans souples, qui pourront être enroulés. En général, la solution retenue est une couche d'Oled (cristaux liquides de nature organique) appliquée sur une matrice de transistors TFT (Thin-Film Transistor).

L'écran souple est au point...

> 6 novembre : Google se lance dans la téléphonie mobile

 Il n'y aura pas de Google Phone mais le trublion américain d'Internet propose une plate-forme logicielle, concurrente de celles de Nokia et de Microsoft, à destination des fabricants de téléphones mobiles.

> 1er août : Géoportail : voici la troisième dimension !

Le logiciel de cartographie aérienne de l'IGN (Institut géographique national) offre désormais une fonction de vues en 3D. Les images sont construites à partir de photographies aériennes rectifiées afin de ne pas présenter de déformations lorsqu'une vue est basculée en perspective

> 23 novembre : En vidéo : couleur et mouvement pour le papier électronique

Encore mieux que l'écran souple : le papier électronique. A l'étude depuis plusieurs années, ce nouveau support a commencé en 2007 à prendre forme avec les premiers modèles affichant des vidéos en couleurs. Basé sur une sorte d'encre contrôlable électroniquement, ce papier (en fait en plastique) consomme très peu d'énergie, n'ayant besoin d'électricité qu'aux changements d'images.

L'encre électronique conserve l'image sans consommer d'électricité, comme une photographie imprimée ! Mais elle peut aussi afficher de la vidéo.... Bientôt la télé dans mon journal ?

> 14 décembre : Le SSD, prêt à détrôner le disque dur

Des mémoires permanentes Flash de grandes capacités, semblables à celles des clés USB et des cartes mémoire, remplaceraient avantageusement les disques durs et leur complexité mécanique. Cette nouvelle race de supports de stockage, appelés SSD (Solide State Drive), est pressentie depuis longtemps et 2007 a vu les premiers modèles à des niveaux de prix et de capacité suffisants pour aboutir à des produits commercialisables. Arrivée prévue dans les boutiques : quelque part en 2008.

> 19 décembre : Semi-conducteur organique : vers l'électronique souple !

C'est toute l'électronique que les industriels veulent assouplir... Grâce aux semi-conducteurs organiques, cette prouesse est possible. Plusieurs solutions sont envisageables mais la réalisation est souvent complexe et coûteuse. Certains scientifiques sont parvenus à fabriquer une sorte de tampon qui serait capable d'imprimer des circuits électroniques sur à peu près n'importe quel support !

N.B. : les crédits des illustrations figurent dans les articles correspondants.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi