Tech

Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?

ActualitéClassé sous :Tech , ArXiv.org , archive ouverte

-

Grigori Perelman s'est vu décerner le mois dernier la médaille Fields, la plus haute distinction dans le domaine des mathématiques, pour avoir éclairci la conjecture de Poincaré. Le mathématicien russe a pourtant déclenché un certain émoi dans la communauté internationale en refusant le prix.

Mais ce n'est pas en cela que l'histoire nous intéresse. Revenant sur l'expérimentation de Nature, qui se lance dans les archives ouvertes, le Wall Street Journal (inscription obligatoire) explique que Perelman n'a justement jamais soumis ses articles à des revues scientifiques traditionnelles, mais les a publié directement dans ArXiv.org, une archive ouverte de publications scientifiques hébergée par l'université de Cornell. La qualité de ses publications, combinée à quelques e-mails en direction de ses pairs, a suffi pour faire sortir de l'ombre le génie.

Comme le souligne le New Yorker, "en publiant sur l'internet la solution d'un des plus fameux problèmes de mathématiques, Perelman ne s'est pas seulement moqué des conventions scientifiques, mais a pris un risque considérable. Si sa démonstration était défectueuse, il aurait été humilié publiquement. Mais Perelman n'a pas vu les choses ainsi : 'si j'avais fait une erreur et que quelqu'un avait utilisé mon travail pour construire une démonstration correcte, j'aurais été enchanté'".

L'histoire a en tout cas de quoi relancer l'intérêt pour les "archives ouvertes", souligne à juste titre Ben Vershbow de l'Institut pour le futur du livre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi