Tech

Procès Microsoft : un Windows en open-source ?

ActualitéClassé sous :Tech

-

C'est fait ! Conformément aux exigences de la justice américaine, Microsoft laisse peu à peu la voie libre aux autres éditeurs pour profiter pleinement de la puissance de Windows.

Disponibles dès la fin de l'été, les mises à jour de Windows XP et Windows 2000 Professionnal inclueront de nouvelles fonctions permettant ces fameuses modifications. Parmi celles-ci, citons notamment la fonction "Set Program Access and Defauts" qui va permettre de changer l'accès par défaut à certains composants "optionnels" de Windows tels que Internet Explorer ou encore Windows Media Player, et répondre ainsi aux attentes d'un gouvernement américain pressé de voir la désolidarisation système d'exploitation / logiciels effectuée.

Un Windows en open-source ?

Mais ça n'est pas bien sûr. Microsoft va également mettre à disposition des autres éditeurs de logiciels les informations techniques de 272 nouvelles interfaces de programmation, et ce gratuitement via le net notamment, proposant également, moyennant finance, l'accès à 113 protocoles propriétaires. Au total, seuls une interface et un protocole resteront privés, ceci pour des raisons bien sûr évidentes de sécurité ...

Finalement, c'est le début d'une nouvelle ère qui commence avec ces premières mesures. A défaut de pouvoir prendre la place de Windows ( ou du moins pour l'instant ), les éditeurs de logiciels pourront commencer à rivaliser plus efficacement avec Microsoft quant aux applications proposées, et nul doute que ce changement sera perceptible dès les prochaines versions des logiciels en question.

Cela laisse aussi place à la concurrence sur le marché des OS : comme vous pourrez le lire dans les prochains jours sur Futura-Sciences, la Chine développe actuellement un rival pour Windows au doux nom de code : Yangfan !

 Par Aurélien FORTIN

Cela vous intéressera aussi