Dès 2023, PiAC compte faire le premier vol d’un hélicoptère à pile à combustible à hydrogène. © Edm Aerotec
Tech

Le premier hélicoptère à hydrogène bientôt prêt au décollage

ActualitéClassé sous :Tech , avion , hélicoptère

L'avionneur Piasecki Aircraft Corporation (PiAC) compte ajouter une pile à combustible à un petit hélicoptère ULM. Ce sera le premier à être alimenté par de l'hydrogène pour voler.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Hydrogène bleu, gris, jaune et vert : quelle différence ?  L’hydrogène est souvent assimilé à une couleur, qui dépend de la façon dont il est produit. 

En aviation, le meilleur atout pour décarboner les voyages reste l’hydrogène en raison de sa faible masse volumique. Les avionneurs planchent sur cette solution qui nécessitera certainement de réinventer le design et la conception des aéronefs. Si du côté des avions, on imagine déjà d'imposantes ailes volantes pour remplacer les architectures actuelles, l'hydrogène commence également à s'inviter à bord des hélicoptères.

C'est avec ce carburant que le CoAX-2D de l'Allemand Edm Aerotec, modifié par Piascki Aircraft Corporation (PiAC), devrait prendre les airs dans l'avenir. L'appareil sera le premier hélicoptère à disposer d'un moteur alimenté par de l'hydrogène.

2023 : premier vol d’un hélicoptère à pile à combustible

Se classant dans la catégorie ULM, cet hélicoptère est déjà certifié avec un moteur thermique. Modifié par PiAC, il embarquera une pile à combustible dégageant 80 kW. L'aéronef disposera d'une batterie, d'un réservoir d'hydrogène, d'un onduleur et d'un moteur électrique. Pour gérer l'ensemble, un système informatique sera intégré, ainsi qu'un procédé de refroidissement doté de quatre ventilateurs. Un réservoir d'oxygène sera aussi disponible.

Avec ce CoAX-2D modifié, PiAC souhaite réaliser un prototype fonctionnel qui pourrait l'aider à concevoir son propre hélicoptère à hydrogène, le PA-890. Un appareil plus gros, pouvant emporter plus de deux passagers. Les premiers vols de la version hydrogène du CoAX-2D devraient avoir lieu dès l'an prochain. Selon PiAC, l'emploi de la pile à combustible à hydrogène pourrait réduire les coûts d'exploitation de 50 % par rapport aux hélicoptères conventionnels.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !