Tech

Le plastique, c'est fantastique pour l'électronique

ActualitéClassé sous :Tech , plastique , électronique

Alors que certains chercheurs se démènent pour trouver les matériaux exotiques qui composeront les mémoires informatiques de demain, toujours plus petites et efficaces, d'autres se tournent vers un support bien connu du grand public : le plastique.

Des chercheurs de l'Université de Princeton (New Jersey) et des laboratoires Hewlett- Packard ont ainsi élaboré une mémoire organique électronique à partir d'un polymère électrochromique (c'est-à-dire qui change de couleur au passage d'un courant électrique), d'une feuille métallique et d'un peu de silicium. Baptisé WORM (Write Once Read Many Times), ce nouveau support idéal pour la musique ou la photographie permet, comme son nom l'indique, d'écrire une fois l'information et de la lire plusieurs fois.

Possédant une grande capacité, il n'a par ailleurs pas besoin d'énergie pour la lecture, au contraire des disques laser qui nécessitent un faisceau lumineux.

Dernier avantage, et non des moindres : l'absence de chambre stérile ou de procédés à haute température pour sa production devrait permettre de diminuer le coût par mégaoctets par rapport aux mémoires existantes. Les auteurs des travaux, publiés dans la revue Nature, espèrent maintenant augmenter la vitesse de lecture afin de rendre possible le stockage vidéo.

Cela vous intéressera aussi