Tech

Piratage informatique : publication d'un rapport détaillé

ActualitéClassé sous :Tech

Le cabinet Symantec vient de dévoiler les résultats de son analyse concernant l'évolution des diverses opérations de piratage informatique observées sur Internet.

Piratage informatique : publication d'un rapport détaillé

Les plus virulentes de ces attaques sont les "menaces mixtes", des programmes qui se répandent comme des virus profitant des failles des grands logiciels. Entre la fin 2001 et 2002, ces attaques ont augmenté de 50%. De plus, Symantec a observé une hausse de 82% de nouvelles failles en matière de sécurité informatique, ce qui n'augure rien de bon dans un avenir proche.

Par ailleurs, si le nombre d'attaques considérées comme "graves" a baissé globalement, en revanche, le piratage centré sur les réseaux des grandes entreprises a augmenté de 20% en 2002. Les secteurs de la finance et de l'énergie, de même que les ONG et les associations à but non lucratif, ont également connu une augmentation du piratage informatique.

Si les attaques "mixtes" provoquent des effets moins spectaculaires que certains incidents du passé, elles se propagent plus rapidement et infiltrent aussi bien l'ordinateur de l'internaute particulier que les réseaux des entreprises, jouant plus particulièrement sur les failles de Microsoft.

Ces risques sont augmentés par l'utilisation très répandue aujourd'hui de messageries instantanées et de logiciels d'échange de fichiers musicaux sur les lieux de travail qui ouvrent la porte à des attaques particulièrement virulentes.

Une enquête détaillée réalisée au sein de 400 entreprises a cependant révélé une baisse de 6% du nombre d'attaques ciblées pendant le deuxième semestre de 2002 comparé au premier semestre.
La première place au classement des pays d'où sont lancées ces opérations de piratage est occupée par les Etats-Unis devant la Corée du Sud qui est passée devant Israël. L'Iran, le Koweït, certains pays d'Amérique du Sud et de l'Europe de l'Est se classent parmi les dix premiers.

Cela vous intéressera aussi