Tech

P2P : réseaux de partage en danger

ActualitéClassé sous :Tech , p2p

-

Après avoir obtenu la fermeture de Napster, d'AudioGalaxy et avoir entamé des poursuites contre KaZaA, la RIAA qui regroupe les plus grosses maisons de disques américaines, souhaitent s'attaquer à l'ensemble des logiciels de partage décentralisés utilisant la fameuse technologie Peer To Peer.

Kazaa est l'un des grands réseaux d'échanges de fichiers Peer-to-Peer du moment. (Crédit : Kazaa)

Jusqu'à aujourd'hui les maisons de disques ne pouvaient pas faire grand chose contre ces logiciels de partage nouvelle génération, mais la situation pourrait rapidement changer avec un projet de loi qui devrait être voté prochainement par le congrès américain.

Ce même projet autoriserait les maisons de disques à "hacker" via l'utilisation de virus et autres chevaux de trois, le poste de l'utilisateur et ce afin de protéger contre les piratages les oeuvres qu'elles commercialisent.

Toutefois avant de pouvoir s'attaquer au poste d'un utilisateur 'pirate', la maison de disque devra avertir le département de la justice.

Cependant si jamais ce projet de loi est voté, une chose pourrait freiner l'action des maisons de disques : l'Europe. En effet, une telle loi devra également être approuvée / votée au niveau européen avant d'être applicable au niveau des pays de l'union.

Toujours en ce qui concerne les réseaux Peer To Peer, sachez également que plusieurs grandes firmes telles que Microsoft ont déclaré la guerre au piratage, en indiquant à leurs employés qu'elles allaient désormais surveiller l'utilisation que ces derniers font des réseaux Peer To Peer. Des sanctions pourront alors être prises pour toute utilisations / échanges de fichier douteux.

Cela vous intéressera aussi