Le 27 janvier dernier NEC, NTT DoCoMo, Panasonic Mobile Communications et Vodafone ont annoncé leur participation au lancement de la création de la première plate-forme logicielle mondiale Linux pour mobile, LiMo.
Cela vous intéressera aussi

En effet, la fondation à but non lucratif LiMo vise à développer des logicielslogiciels et plate-formes innovants et évolutifs pour les téléphones portables et ainsi promouvoir l'utilisation de systèmes d'exploitationssystèmes d'exploitations libres sur ces derniers.

Image du site Futura Sciences

Le président de la fondation, Greg Besio de Motorola et le vice-président Kiyohito Nagata de NTTNTT DoCoMo ont invité tout nouveau membre intéressé à participer à l'élaboration des interfaces de programmation, à la mise en place de l'architecture et à contribuer au code sourcecode source afin de réaliser une plate-forme mobile commune. Par ailleurs, la fondation LiMo entend construire une plate-forme compétitive qui saura s'adapter aux spécificités mondiales et permettra de mutualiser la recherche et le développement, ainsi que certaines procédures de test matériel.

L'idée d'une plate-forme commune pour téléphones n'est pas nouvelle, les consortiums LinuxLinux Phone Standard Forum , Consumer Electronics Linux Forum et OSDL (Open SourceOpen Source Development Lab) ont précédé mais se sont limités à la définition de spécifications communes de développement. LiMo vise à développer une plate-forme logicielle complète où les spécifications et les standardisations seront aussi communes.

Par Barbara Ngouyombo.