Tech

Microsoft révèle son code source

ActualitéClassé sous :Tech

Incroyable mais vrai, puisque nous sommes trop loin du premier avril, Microsoft devrait révéler le code source de son système d'exploitation, le célèbre Windows.

Le code source de Windows enfin libre ou presque

Dans un élan appelé "Government Security Program" (GSP), Microsoft, conscient "des problèmes de sécurité que rencontrent les Etats" dans une ère du tout informatique et du tout réseau (etc., etc.), offre un accès contrôlé au code source et aux autres informations techniques de Windows (2000, XP, CE et Windows Server 2003 a priori) pour les pays signataires du GSP.

Alors que la Russie et l'Otan l'ont déjà signé, ainsi qu'une dizaine d'autres pays, il est évident que Microsoft essaie de satisfaire les exigences de pays, comme Taiwan ou l'Allemagne, qui ont réclamé de pouvoir consulter le code source du logiciel, sans quoi, ils ne seraient plus clients de l'éditeur de logiciels. L'ère du tout informatique était bel et bien en cause, mais c'est surtout la politique de Microsoft qui était montrée du doigt en l'occurrence, une politique du silence et du secret, qui se comprend toutefois dans l'optique purement propriétaire qui est la sienne.

Si la Shared Source Initiative pouvait passer pour de la poudre aux yeux vis-à-vis des personnes habituées à l'open source, le public visé peut laisser croire que, cette fois, Microsoft a pris la mesure de ses devoirs envers ses utilisateurs.
Il est possible d'accéder en ligne aux codes sources de différentes versions de Windows bêta ou non. Les informations techniques complémentaires sont destinées à permettre aux experts gouvernementaux de se faire une idée de l'architecture de Windows.

Il est évident que Microsoft espère montrer à tout le monde que ses produits sont fiables. Enfin, non tout le monde n'est pas concerné, certains pays sont soumis "à embargo", l'Irak et Cuba, notamment. En revanche, des pays comme la Chine, le Brésil ou l'Inde, qui représentent un gisement idéal de développeurs auront droit de pénétrer l'antre de la fenêtre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi