Sans vouloir faire de mauvais esprit, Microsoft n'est pas réputé pour la compatibilité de ses produits avec ceux de ses concurrents. Mais la société de Redmond vient de franchir un nouveau cap en arrivant à faire des produits récents qui ne sont pas compatibles entre eux. Pas n'importe lesquels puisqu'il s'agit de bCentral, son service d'hébergement professionnel dédié aux PME, et des outils réunis sous la bannière ".Net Framework".
Cela vous intéressera aussi

Si l'éditeur de logicielslogiciels se justifie en déclarant que parmi les 15.000 clients que compte bCentral seulement quelques-uns ont demandé cette compatibilitécompatibilité, la démarche paraît tout de même légère.

Aux dernières nouvelles, la société de Redmond n'aurait toujours pas fini les tests entre bCentral et ses outils de développement. Alors cela peut paraître préoccupant que Microsoft ne pense pas à rendre compatible son service d'hébergement et sa technologie de développement de services en ligne, puisque la plate-forme .Net est appelée à être un des choix offerts aux utilisateurs dans les années à venir.

Cette sorte de légèreté de l'être qu'incarne Microsoft laisse songeur. Comment confier toute l'infrastructure future des services du réseau à une entreprise qui prend les choses autant à la légère, sans prendre en compte qu'elle pousse ses utilisateurs à utiliser des technologies qui se révèlent incompatibles ?
Microsoft a repoussé à plusieurs reprises l'avènement annoncé de sa plate-forme de services WebWeb, un ferfer de lance qui a réduit également au fil du temps.
Outre certains soucissoucis techniques, on se demande si Microsoft est conscient de ses obligations.