Depuis ce week-end, et la mise en place du confinement un peu partout à travers la planète, les pannes s'enchaînent chez Microsoft, Google ou encore Nintendo. Entre le télétravail et les établissements scolaires fermés, les pics de connexion mettent à mal les serveurs, même les plus puissants.

Cela vous intéressera aussi

Avec des millions, et même des centaines de millions de personnes dans le monde en télétravail ou en confinement, les jeux en ligne, les plateformes de VODVOD ou encore les logicielslogiciels de vidéo-conférence ont été pris d'assaut, et les serveursserveurs ont bien du mal à encaisser la surcharge.

Depuis ce week-end, c'est le Xbox Live qui multiplie les pannes, et sur TwitterTwitter, un dirigeant a confirmé que c'était dû à l'afflux massif de joueurs, et surtout à des pics de connexion. Chaque jour, quasiment à la même heure, les serveurs connaissent des ralentissements. Chez Microsoft toujours, c'est Teams, lundi, qui a fait le coup de la panne. Le concurrent de Slack n'a pas réussi à encaisser l'activité exceptionnelle liée au télétravail.

En temps réel, DownDetector affiche l'état du réseau des plus grands éditeurs et services en ligne. © Futura
En temps réel, DownDetector affiche l'état du réseau des plus grands éditeurs et services en ligne. © Futura

DownDetector observe les pannes en temps réel

Même si les opérateurs et les éditeurs comptent sur « la responsabilité numérique » de chacun, les exemples se multiplient. Ce mardi, ce sont les serveurs de Nintendo qui sont en panne. Et depuis des heures ! Sur Twitter, ce message : « Nous nous excusons pour la situation avec des services en ligne qui ne peuvent pas être utilisés sur Nintendo Switch, etc. Les travaux de rétablissement sont en cours. »

Pour en savoir plus sur les problèmes de serveur à travers le monde, et par service, on conseille de se connecter sur DownDetector. En temps réel, ce site internetinternet recense les problèmes et les ralentissements, qu'il s'agisse du jeu en ligne, des réseaux sociauxréseaux sociaux ou encore des plateformes vidéo comme Netflix.