Tech

Microsoft dévoile son antivirus

ActualitéClassé sous :Tech , antivirus , Microsoft

-

On attendait un antivirus, et on aura une suite de sécurité destinée à l'entreprise. Microsoft a annoncé son Microsoft Client Protection, une suite logicielle intégrant un antivirus, un anti-spyware et des fonctions de lutte contre les rootkits. Particularité de la chose : elle s'intégrera à l'architecture des entreprises afin d'en faciliter le déploiement et l'administration. L'éditeur profite également de l'annonce pour dévoiler Microsoft Antigen, la passerelle antivirale issue du rachat de Sybari, ainsi qu'une sombre alliance de sécurité avec quelques uns de ses concurrents.

Microsoft dévoile son antivirus

Microsoft a dévoilé il y a peu son très attendu antivirus. Surprise : il s'agit en réalité d'une suite de sécurité qui intégrera l'antivirus (issu du rachat de l'éditeur GeCAD), mais aussi un antispyware (celui de l'éditeur GIANT) et quelques fonctions anti-rootkit. En revanche, elle n'intégrera pas de technologie de détection comportementale, dont Microsoft dispose pourtant depuis le rachat de Pelican Software. Selon Bernard Ourghanlian, Directeur Technique et sécurité de Microsoft France, ces dernières sont encore pour l'instant "plutôt décevantes". D'autres travaux seraient toutefois en cours dans le domaine, ce qui laisse présager que la stratégie de Microsoft autour de la sécurité du poste de travail ne s'arrêtera pas à cette suite logicielle.

Autre surprise : là où on attendait un produit grand public, Microsoft destine en réalité sa suite aux entreprises. Elle sera chargée d'assurer la protection des postes de travail, des ordinateurs nomades et des serveurs de fichiers.

Baptisé Microsoft Client Protection, l'outil devrait permettre un déploiement et une administration centralisée et sera, bien sûr, étroitement intégré à la plate-forme Windows. Il lui sera ainsi possible de compter sur l'annuaire Active Directory existant pour la diffusion des politiques de sécurité spécifiques et d'utiliser Windows Server Update Services pour son déploiement et sa mise à jour. De même, l'administration et la journalisation pourront tirer profit des solutions déjà en place, dont Microsoft Operations Manager et SQL Server. Beau joueur, Microsoft annonce cependant que des produits tiers équivalents seront également supportés.

Une bêta du produit devrait être disponible avant la fin de l'année, et aucun tarif, ni condition de licence, n'a été dévoilé.

Microsoft profitait des annonces du jour pour dévoiler également Microsoft Antigen, la passerelle antivirus multi-moteurs issue du rachat de l'éditeur Sybari. Comme prévu, les versions pour Unix ne sont plus au catalogue et le produit s'intègre désormais non seulement aux serveurs de messagerie mais aussi aux outils de travail collaboratif (SharePoint et Live Communication Server).

Enfin, l'éditeur sortait de son chapeau une nouvelle alliance, baptisée fort originalement la "Security Alliance", qui regrouperait autour de Microsoft des poids lourds tels Symantec, Trend ou Citrix. Au chapitre des projets, cependant, peu de détails sinon la promesse de "partager de l'information dans un cadre confidentiel". Le monde de la sécurité aime décidément bien les Clubs exclusifs !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi