Des chercheurs de l'Institut Fraunhofer sur l'architecture de calcul et les technologies logicielles (FIRST) ont mis au point le logiciel ERAMAS qui permet de simuler la diffusion de produits toxiques dans l'atmosphère, le sol et les nappes phréatiques. En complément, une analyse des risques encourus par la population est également présentée.
Cela vous intéressera aussi

Une quantité importante de conditions initiales peuvent être intégrées dans le système : les conditions météorologiques, la nature géologique des sols, le degré de constructionconstruction et d'urbanisation, les effets des produits toxiques sur la santé, les conditions d'évacuation d'urgence.

Les progrès dans les puissances de calcul disponibles pour les simulations permettent de créer des modèles de plus en plus élaborés. Ainsi, la solution informatique retenue dans ce cas est la "grille de calcul" (Grid ComputingGrid Computing) : par le biais d'une architecture distribuée, elle utilise les ressources d'une grande quantité d'ordinateursordinateurs fonctionnant en parallèle. Ceci confère une grande flexibilité.

Une interface intuitive et facile d'utilisation permet de manier Eramas même sans connaissances spécifiques sur les modèles et les méthodes utilisés.