LG sort un purificateur d'air portable. © LG
Tech

LG lance un masque connecté avec purificateur d'air et UV

ActualitéClassé sous :Tech , Masque , masque de protection

En cette période de pandémie et de protection quotidienne contre le virus du Covid-19, LG dévoile un masque avec purificateur d'air. Équipé de capteurs et ventilateurs, il filtre l'air inspiré puis expiré. Il intègre aussi des lampes UV-LED pour détruire les germes et certains virus.

Malgré la crise sanitaire, le salon IFA se tiendra du 3 au 5 septembre à Berlin, et LG ne pouvait imaginer meilleure occasion pour présenter le LG PuriCare Wearable Air Purifier. Il s'agit d'un masque électronique, idéal en cette période de pandémie, et il pourrait au quotidien remplacer les masques en tissu ou chirurgicaux utilisés dans les rues ou les endroits clos ou mal aérés.

Selon LG, ce purificateur d'air portable comprend deux filtres HEPA H13, similaires aux filtres utilisés dans les purificateurs d'air que l'on trouve pour la maison. Autre élément essentiel en cette période de pandémie, la présence de lampes UV-LED pour éliminer bactéries et autres virus. Toutefois, LG n'a pas encore obtenu une certification anti-Covid-19 et il ne faut donc pas s'imaginer que des gouttelettes du coronavirus seront totalement bloquées par les filtres.

Une vue éclatée du masque avec les filtres d'entrée et de sortie de l'air. © LG

Un capteur ajuste la vitesse du ventilateur

En clair, l'efficacité contre le virus n'est pas sûre à 100 %, même si, comme n'importe quel très bon masque, il fait office de barrière et protège son utilisateur et ceux qui l'entourent. D'ailleurs, le fabricant a fait don de 2.000 exemplaires à un hôpital de Séoul pour protéger le personnel soignant.

À l'intérieur de ce masque futuriste, il y a deux ventilateurs et le capteur respiratoire. L'air est ainsi absorbé, filtré puis expiré. Le tout en toute sécurité, mais aussi tout en confort puisque le masque s'adapte à la respiration de l'utilisateur. Pour cela, les capteurs détectent le cycle et le volume de la respiration du porteur et ils permettent d'ajuster les ventilateurs avec trois vitesses différentes. En somme, les ventilateurs s'accélèrent automatiquement pour faciliter l'entrée d'air et ils ralentissent pour réduire la résistance lors de l'expiration pour faciliter la respiration.

Une application pour détecter l'efficacité des filtres

Comme l'ensemble embarque de l'électronique, il intègre une batterie de 820 mAh, et LG annonce huit heures d'autonomie pour une utilisation peu exigeante (température extérieure de 25°), mais deux heures seulement dans des conditions plus compliquées. On pense à un endroit clos et bondé, comme les transports en commun.

Autre donnée à souligner, l'application mobile LG ThinQ, disponible sur Android ou iOSVia un système de notifications, elle indique lorsque les filtres doivent être remplacés pour des performances optimales et une meilleure protection. Deux inconnues : le prix et la disponibilité. LG évoque timidement une arrivée au 4e trimestre sur certains marchés. Peut-être faut-il s'attendre à ce qu'il sorte uniquement en Asie, notamment en raison des différents tests et des certifications exigés par les organismes de santé en Europe et aux États-Unis.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !