Tech

Quel impact pour Sasser ?

ActualitéClassé sous :Tech , faille , Windows

-

Le ver Sasser se répand rapidement, mais essentiellement parmi les utilisateurs particuliers. Les entreprises, mieux protégées et épargnées durant le week-end, résistent mieux. Certaines d'entre elles ont toutefois été touchées : trafic ferroviaire et aérien perturbé, banques fermées et distribution du courrier ralentie, Sasser ne passe tout de même pas inaperçu.

Quel impact pour Sasser ?

Sasser semble avoir essentiellement touché les utilisateurs particuliers. Sans pare-feu et souvent connectés à Internet en permanence via le câble ou l'ADSL, ces derniers représentent aujourd'hui la majorité des victimes de l'épidémie. Il y en aurait entre 500.000 et un million selon la société ISS, même si de tels chiffres sont toujours à prendre avec des précautions.

Du côté des entreprises en revanche, l'impact serait moins fort, au point que certains éditeurs d'antivirus se refusent à monter cette épidémie en épingle (elle n'a d'ailleurs pas atteint le niveau d'alerte maximal chez beaucoup d'entre eux).

Ce dérangement moindre peut s'expliquer par une meilleure protection des entreprises (notamment grâce aux pare-feu que Sasser ne peut franchir) et par l'apparition du ver un week-end. Cela a permis aux responsables des systèmes de s'organiser en corrigeant les ordinateurs qui ne l'étaient pas et, surtout, en interdisant les ordinateurs portables sur le réseau dès le lundi. Car si les entreprises sont effectivement bien protégées face à l'activité de Sasser sur Internet grâce à leurs pare-feu, il n'en va pas de même lorsque le virus est introduit sur le réseau local via un ordinateur portable infecté à la maison durant le week-end !

Plusieurs entreprises n'ont toutefois pas bénéficié d'un scénario aussi idyllique. En Finlande, la troisième banque nationale a préféré fermer purement et simplement ses 130 filiales, toute la journée, car elle savait qu'elle serait infectée. En Australie, le trafic ferroviaire a été perturbé à près de 80% par un dérangement du système d'information de la compagnie RailCorp qui pourrait, selon son responsable, provenir d'une infection virale. A Taïwan, 1300 PC des bureaux de postes locaux ont étés infectés, obligeant les employés à reprendre les procédures manuelles, ralentissant fortement le service. Aux Etats-Unis la compagnie Delta Airline a du retarder certains vols de plus de six heures à cause de l'infection de certains ordinateurs de son réseau. Enfin en France l'Agence France Presse a reconnu avoir également été victime du ver.

Aujourd'hui, Sasser poursuit sa propagation. La troisième version du ver est même plus agressive que les précédentes dans sa recherche de nouvelles victimes, ce qui constitue une charge accrue pour les réseaux infectés.

Enfin, une nouvelle version du ver Netsky, qui arrive lui par email, prétend être un outil de désinfection pour Sasser. Il semble ne pas y avoir de petits profits pour les auteurs de virus !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi