Tech

Un geste pour l'environnement dans Google Earth là où la nature souffre

ActualitéClassé sous :Tech , Google , Google Earth

-

Le Programme des Nations-unies pour l'environnement s'est associé, entre autres, à l'entreprise américaine pour ajouter dans Google Earth des informations sur les déforestations, la fonte des glaciers ou l'assèchement des grands lacs.

Dans le menu latéral Infos pratiques de Google Earth, déroulez Contenus proposés puis Jane Goodall Institute et cliquez enfin sur Biographies des chimpanzés. Vous voilà parti pour Gombe, au bord du lac Tanganyika, en Tanzanie. Des silhouettes de singes apparaissent. En cliquant sur le dénommé Freud le penseur, vous obtiendrez d'intéressantes informations sur la vie de ce personnage. Les icônes en forme de jumelles renvoient, elles, à des extraits du blog des chimpanzés. Oui, cela existe ! Il ne pouvait provenir que de l'institut Jane Goodall, fondée par cette célèbre éthologiste qui a longuement étudié ces populations dans les années 1960 et y a fait d'étonnantes découvertes, à commencer par la capacité de ces animaux à fabriquer des outils. Mais elle a aussi été le témoin de la déforestation qui gangrène la région, comme tant d'autres, et réduit d'année en année le territoire des chimpanzés.

Des marques supplémentaires apparaissent désormais dans Google Earth pour pointer des sites sur lesquels on peut afficher des informations portant sur les atteintes à l'environnement. Ici, les chimpanzés de Jane Goodall, en Tanzanie.

Des marques là où la nature souffre

L'Institut Jane Goodall est l'un des pourvoyeurs d'informations environnementales intégrées à Google Earth dans le cadre du partenariat entre Google et le Programme des Nations-Unies pour l'environnement (PNUE). Il y en a deux autres : la chaîne de documentaires Discovery Networks et le service des parcs nationaux américains. Le PNUE lui-même a sélectionné cent sites de son Atlas de l'évolution de l'environnement, marqués de son logo (avec son sigle anglais UNEP).

Pour tous ces sites, un clic affiche un texte de présentation des atteintes locales à l'environnement et un lien renvoie en général à un site Web pour en apprendre plus. Les fiches du PNUE montrent toutes deux vues, l'une actuelle, l'autre d'un passé récent, visualisant la progression de l'urbanisation, la régression du milieu naturel ou l'assèchement du lac Tchad ou de la mer d'Aral.

Directement accessibles dans le menu, ces nouvelles fonctions sont ajoutées automatiquement à la mise à jour de Google Earth. Du coup, elles se font discrètes et bien des utilisateurs risquent de ne pas les remarquer...

Google semble décidément s'intéresser à la planète et à l'avenir de l'humanité puisqu'il vient de présenter à la Foire du livre de Francfort un « projet d'alphabétisation » en collaboration avec l'Unesco. Il s'intègre à la campagne Litcam (Literacy Campaign) sur l'éducation et l'alphabétisation, lancée en 2006 justement par les organisateurs de cette Foire du livre. L'apport de Google est un site Web où se trouve intégrés des outils de recherche de documents à vocation pédagogique (vidéos, livres, sites...) à destination des enseignants.

Cela vous intéressera aussi