Tech

Une électrode qui va révolutionner l'industrie

ActualitéClassé sous :Tech

-

Une électrode qui va révolutionner l'industrie

Professeur du Département de chimie de l'Université de Montréal, Michel Armand lancera sous peu, avec trois collègues, une société commerciale de fabrication d'une électrode a laquelle il travaille depuis plusieurs années et qui a fait l'objet de plusieurs présentations a des congres internationaux et d'une publication dans le Journal of Power Source. A base de fer, cette électrode révolutionnaire est plus efficace, moins coûteuse et moins polluante que la plus couramment utilisée, a base de cobalt. Les ordinateurs portatifs, les véhicules automobiles et les systèmes de communication pourraient bénéficier de cette innovation. Si le procédé s'avère aussi performant que les expériences de laboratoire le laissent présager, il faut se préparer à approvisionner tout le marché mondial des piles au lithium, un chiffre d'affaires de 10 milliards de dollars américains par an. Déjà connu pour l'invention d'une pile à base de polymère qui a rendu possible la voiture électrique et la voiture hybride, Michel Armand n'a jamais cessé de travailler à des systèmes électriques capables de diminuer les impacts environnementaux tout en maximisant la performance.

C'est grâce à certains de ses travaux, notamment, que les piles au lithium présentes dans toute l'électronique portable ont doublé leur autonomie. La pile au lithium-polymère constituait un pas important, mais l'électrode de fer marque la naissance de la deuxième génération d'accumulateurs.

Sources : Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT, http://www.adit.fr) - Abonnement gratuit sur le site

Cela vous intéressera aussi