Tech

La Chine s'engage contre le spam

ActualitéClassé sous :Tech , spam , Chine

Bonne nouvelle : la Chine est le second émetteur de spam au monde. Mauvaise nouvelle : cela ne changera probablement pas grand chose à votre boîte email.

La Chine s'engage contre le spam

La Chine vient de rejoindre le London Action Plan on Spam Enforcement Collaboration, un groupe de pays décidés à lutter ensemble contre le spam. Plutôt actif, le London Action Plan a démarré près de 300 enquêtes officielles l'an dernier.

Depuis longtemps la communauté internationale tentait de convaincre la Chine de prendre des mesures contre le spam : le pays abrite depuis plusieurs années de nombreuses fermes de serveurs entièrement dédiées à l'envoi de spam, 24 heures sur 24. Jusqu'à présent la législation Chinoise en la matière était minimale et la lutte nulle. Aujourd'hui, enfin, la Chine a promis des lois plus strictes (pour l'année prochaine) et une véritable pression pour chasser les spammeurs du pays.

Hélas, bien qu'on ne puisse que se féliciter de cette décision, elle ne changera probablement pas grand chose à court terme. Le plus gros émetteur de spam au monde sont les États-Unis, qui disposent pourtant d'une législation très stricte en matière de spam et qui n'hésitent pas à condamner à de lourdes peines de prison les spammeurs pris la main sur le clavier. Et cela ne change pas grand chose pour l'instant.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi