Tech

En bref : Le gouvernement prend le spam au sérieux

ActualitéClassé sous :Tech , spam , antispam

Qui d'entre nous n'est pas exposé aux spams ? De manière modérée pour certain, de manière totalement envahissante pour d'autres. Non contents d'être l'équivalent électronique des prospectus dont on bourre nos boîtes aux lettres, ils recèlent en plus des arrnaques commerciales, des tentatives d'escroqueries (arnaque de type nigériane par exemple), des promotion de produits de contrefaçon, des offres de vente de médicament dont l'origine est plus que suspecte (donc potentiellement inefficaces ou même dangereux) et enfin des promesses de performances sexuelles se mesurant en addition de dizaines de centimètres. Sans parler de propositions diverses que vous ne souhaitez manifestement jamais voir atterrir un jour dans la boîte de vos jeunes enfants.

Le Spam était initialement une mauvaise viande en conserve Ce nom a été donné par dérision au courrier non sollicité

Le gouvernement semble prendre au sérieux le problème. Au lieu de réunir une nième commission de travaux ou de pondre une loi qui serait un coup d'épée dans l'eau, le site du premier ministre a choisi de faire la promotion du site anti-spam Signal Spam. Bien que ce site ait été créé par une association, on voit clairement à la liste des partenaires, qu'il s'agit d'un site semi officiel.

Vous y trouverez diverse choses : des liens utiles, un lexique, un blog et surtout toute une liste de recommandations dont chaque point fait l'objet d'un commentaire explicatif.

La visite de ce site est à recommander si vous souhaitez réduire la nuisance de ce courrier indésiré et souvent malhonnête, et pour éviter d'être vous-même des propagateurs inconscients de spams.

Cela vous intéressera aussi