Tech

Boire ou conduire, l'Alco-Detector veille !

ActualitéClassé sous :Tech , alcool , volant

Nous allons prochainement voir apparaître de nombreux dispositifs visant à empêcher les personnes ayant consommé de l'alcool de conduire. Après l'Alco-Lock, un éthylotest qui empêche la voiture de démarrer si un taux d'alcoolémie trop important est détecté, l'Alco-Detector, créé par le sud africain Noel Mey, fait son apparition.

Boire ou conduire, l'Alco-Detector veille !

L'Alco-Detector ne se contente pas de vérifier le taux d'alcoolémie lorsque le conducteur démarre son véhicule mais pendant tout le trajet. Ceci est rendu possible grâce à un capteur, placé à proximité du chauffeur, relié à un boîtier de contrôle pouvant être caché n'importe où dans le véhicule.

Le capteur détecte la présence d'alcool dans l'haleine du chauffeur et transmet l'information au boîtier de contrôle. Le boîtier peut-être programmé pour détecter différents niveaux d'alcoolémie. Si le taux est dépassé, le véhicule est désactivé après avoir parcouru une certaine distance pour permettre au chauffeur de mettre sa voiture sur le côté de la route.

Le conducteur ne pourra pas redémarrer son véhicule avant la réinitialisation du boîtier de contrôle. Seule une personne autorisée connaissant l'emplacement du dispositif pourra réaliser cette tâche.

L'Alco-Detector a subi un grand nombre de tests dans différentes conditions et a prouvé son efficacité, assure Noel Mey dans un journal sud africain. Par ailleurs, le dispositif ne peut pas être trompé par un conducteur mâchant du chewing-gum ou essayant de camoufler son haleine d'une autre façon. Le capteur permet également de détecter si le conducteur est en train d'ouvrir une bouteille d'alcool.

Des compagnies de transport seraient intéressées par le dispositif et souhaiteraient en équiper leurs flottes. L'Alco-Detector coûtera aux alentours de 3000 Rand (soit environ 380 euros).

Cela vous intéressera aussi