Tech

Adieu scanners et appareils photo AGFA

ActualitéClassé sous :Tech

-

C'est le 27 septembre prochain que Agfa devrait officiellement annoncer son retrait du marché grand public et son recentrage sur ses activités professionnelles (mini-labs, imagerie médicale, etc.). Concrètement, la société arrêtera la fabrication des scanners SnapScan et des appareils photo numériques ePhoto.

Adieu scanners et appareils photo AGFA

La commercialisation de ces scanners se poursuivra pendant quelques mois encore, le temps que les stocks soient écoulés. Selon le porte-parole de la société, les scanners SnapScan E42 et E52, commercialisés depuis la fin du mois d'août, seront encore présents dans les rayons des magasins pendant six à huit mois.

Du côté des appareils photo, les conséquences sont moins dramatiques : le catalogue du constructeur se résume à deux modèles, aux caractéristiques obsolètes.

La décision d'Agfa a tout de même de quoi surprendre. Le fabricant est en effet en tête des ventes de scanners grand public sur le marché français. Il est également généralement bien placé dans les autres pays européens.

Mais ce secteur ne connaît plus les taux de croissance à trois chiffres enregistrés il y a trois ou quatre ans. Selon le cabinet d'études GFK, la croissance du marché était de 140 % en 1997. Depuis, la croisance est tombée à deux chiffres : +33 % en 1998-1999 ; +15 % en 1999-2000 ; et +20 % en 2000-2001.

Par ailleurs, avec la baisse du prix de vente moyen des scanners, le chiffre d'affaires est en forte diminution, et les marges des constructeurs ne cessent de se réduire. C'est ce qui pourrait expliquer la décision d'Agfa, qui abandonne une position jusque-là confortable.

Cela vous intéressera aussi