Xiaomi tenait son show d'automne à Madrid, et le fabricant chinois a frappé fort avec, d'abord, le premier smartphone équipé d'un objectif photo de 108 millions de pixels, mais aussi avec le lancement d'un modèle au rapport qualité-prix imbattable, le Redmi Note 8T.

Cela vous intéressera aussi

Ce mercredi 6 novembre, le constructeur chinois Xiaomi a tenu une conférence à Madrid afin de lancer ses nouveaux produits en Europe. Il en a notamment profité pour dévoiler ses nouveaux smartphones Mi Note 10 et Mi Note 10 Pro, deux appareils proposés à un tarif plutôt haut de gamme arborant un quintuple module photo. Il s'agit de la version européenne du Mi CC9 Pro lancé en Chine la veille.

Les deux appareils embarquent un écran de 6,47 pouces Super Amoled FHD+ (2.340 x 1.080 pixels), ainsi que 6 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage pour le Mi Note 10 contre 8 Go de RAM et 256 Go de stockage pour le Mi Note 10 Pro. La plus grande surprise est sans doute le choix du processeurprocesseur : plutôt que de choisir le SoCSoC haut de gamme Snapdragon 855, Xiaomi a opté pour le Snapdragon 730G, une version du Snapdragon 730 légèrement optimisée pour les jeux. Les deux appareils disposent également d'une prise mini-jack 3,5 mm, d'une double nano SIM (mais pas de microSD), ainsi que d'une batterie de 5.260 mAh avec charge rapidecharge rapide de 30 W.

Un quintuple module photo

Les deux appareils intègrent un appareil photo à selfie de 32 mégapixels, placé dans une encoche de l'écran sous forme de goutte d'eau. Au dosdos, se trouvent cinq capteurscapteurs différents, à commencer par un capteur principal de 108 mégapixels pour des clichés par défaut en 27 mégapixels grâce à la technique du pixel binning. Il s'accompagne d'un module ultra grand-angle de 20 mégapixels, d'un module 2x de 12 mégapixels, d'un module 5x de 5 mégapixels et enfin, d'un module macro pour les clichés de près à 2 mégapixels.

Xiaomi se vante ainsi d'un zoom pouvant aller de 0,6x à 5x en optique et 50x en hybridehybride. Outre la différence dans la quantité de mémoire, le Mi Note 10 Pro se démarque par une lentillelentille 8P (contre une lentille 7P sur le Mi Note 10) et la possibilité d'enregistrer les clichés au format RAWRAW. Ils seront disponibles à l'achat dès le 18 novembre, au tarif de 549 euros pour le Xiaomi Mi Note 10 et de 649 euros pour le Xiaomi Mi Note 10 Pro.

Avec ses cinq objectifs, Xiaomi promet un zoom optique X5. C'est très rare. © Xiaomi

Redmi Note 8T : un smartphone puissant à moins de 200 euros

Xiaomi a également lancé le nouveau smartphonesmartphone de sa filiale Redmi, le Redmi Note 8T. Celui-ci, conçu pour être plutôt situé en milieu de gamme, arbore un écran 6,3 pouces IPS LCDLCD Full HD+ (2.340 x 1.080 pixels) avec une encoche sous forme de goutte d'eau qui abrite une caméra à selfie de 13 mégapixels. Il embarque un SoC Snapdragon 665, épaulé par 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage, extensible grâce à un emplacement microSD. Il dispose d'une batterie de 4.000 mAh avec une charge rapide de 18 W, ainsi qu'une prise mini-jack 3,5 mm.

À l'arrière, se trouve un quadruple module photo. Tout d'abord un module principal de 48 mégapixels, qui fonctionne par défaut en mode pixel binning, pour des clichés de 12 mégapixels. Il est accompagné d'un module ultra grand-angle de 8 mégapixels, d'un capteur de profondeur de 2 mégapixels et d'un module macro de 2 mégapixels. Le Redmi Note 8T est certes sur une gamme inférieure au Xiaomi Mi Note 10 concernant la puissance, mais le rapport qualité/prix est encore plus avantageux. Il sera proposé à partir de seulement 199 euros dès le 13 novembre en France.

En façade, caché dans la goutte d'eau, un appareil de 13 millions de pixels. © Xiaomi
En façade, caché dans la goutte d'eau, un appareil de 13 millions de pixels. © Xiaomi