L’application Google Arts & Culture est disponible en France sur Android et iOS. Mais la fonction de recherche d’un sosie dans une œuvre d’art n’est pas encore activée. © Pathdoc, Fotolia

Tech

Google Arts & Culture, l'appli qui trouve votre sosie dans les œuvres d'art

ActualitéClassé sous :smartphone , application Android , application iOS

L'application Google Arts & Culture a récemment eu droit à une mise à jour avec l'ajout d'une fonction qui fait un tabac. Elle permet de comparer un autoportrait pris avec un smartphone à un visage tiré d'une œuvre d'art que le logiciel estime le plus ressemblant.

Vous êtes-vous déjà demandé si quelque part dans un musée, un portrait pourrait être votre sosie ? À cette question saugrenue, Google apporte une réponse sous la forme d'une application mobile. Google Arts & Culture, c'est son nom, est disponible depuis quelque temps déjà pour les smartphones Android et iOS.

Elle offre, entre autres, des visites virtuelles des musées et monuments les plus célèbres du monde, la possibilité d'obtenir des informations sur des œuvres en pointant l'appareil photo du smartphone ou encore d'examiner un tableau à la loupe. Récemment, Google a publié une mise à jour (pour la version Android) qui ajoute une fonction qui va rechercher un sosie dans une peinture à partir d'un autoportrait (selfie en anglais et en français moderne).

Gros succès sur les réseaux sociaux

Depuis l'application, l'utilisateur prend une une photo de son visage et Google utilise sa technologie de vision par ordinateur pour aller parcourir sa base de données et trouver un portrait dans un musée qui soit le plus ressemblant possible. Le résultat s'affiche au côté du selfie d'origine avec un indice de correspondance et l'endroit où le tableau en question se trouve.

Cette fonction a visiblement emballé les mobinautes qui se sont empressés de publier des exemples sur Facebook, Instagram et Twitter. Parmi eux, quelques célébrités se sont prêtées au jeu, comme l'actrice américaine Alyssa Milano qui n'a visiblement pas apprécié le résultat. Cette fonction n'est pour le moment disponible qu'aux États-Unis. Mais étant donné son succès et le fait que cela lui permet d'entraîner ses algorithmes à peu de frais, il serait étonnant que Google ne la rende pas disponible au plus grand nombre.