Le mois de janvier confirme la bonne santé d'Orange et de son offre low cost Sosh. © MonPetitForfait

Tech

Forfaits mobiles : le baromètre du début d’année 2019

ActualitéClassé sous :smartphone , téléphone mobile , opérateur de téléphonie mobile

Opérateurs, résiliations, options, volumes de data... Futura Sciences dresse le tableau de la téléphonie mobile pour ce début d'année.

Avec une concurrence de plus en plus agressive, des changements d'opérateurs simplifiés grâce à la loi Chatel, mais aussi des débits de plus en plus rapides, les abonnés à la téléphonie mobile deviennent de plus en plus exigeants, et ils n'hésitent pas à comparer les différentes offres, mais aussi à choisir selon leurs priorités.

Comparateur de forfaits mobiles, MonPetitForfait a analysé les tendances du mois de janvier, à travers les requêtes et les réponses des internautes. Bien évidemment, le prix reste un argument numéro 1 ; 58 % des abonnés ne veulent pas payer plus de 20 euros par mois. Un tarif similaire à celui d'un abonnement à Internet. À ce prix, voici le minimum que souhaite l'abonné : de l'illimité pour les appels, les SMS et les MMS ; 10 à 50 Go de données en 4G. Ensuite, les options, comme de la musique, la télévision ou un accès à la presse ne sont pas des priorités. En revanche, on préfère ne pas s'engager sur la durée, justement pour pouvoir faire jouer la concurrence de manière régulière.

Un téléphone sur quatre est un Samsung

Du côté du téléphone en lui-même, le smartphone est la référence absolue. Samsung est plébiscité en janvier par un abonné sur quatre (24 % très exactement) lorsqu'il s'agit de prendre un modèle lié à un forfait. Apple et ses iPhone est loin derrière avec 12,5 % de part de marché chez les nouveaux acheteurs. La gamme iPhone est moins large et souvent liée à des forfaits qui dépassent les 20 euros par mois. Derrière ce tandem, Huawei, un fabricant chinois, fait une arrivée remarquée, et on constate que le marché arrive à saturation. Les abonnés changent moins souvent de téléphone et peuvent garder un smartphone en changeant d'opérateur. La technologie évolue moins, et peut-être faudra-t-il attendre l'arrivée de la 5G ou des écrans pliables pour que le marché des smartphones se relance.

Du côté des opérateurs, le marché reste très disparate malgré les présences de quatre mastodontes comme Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. Les abonnés n'hésitent pas à s'orienter vers les MVNO comme NRJ Mobile ou La Poste Mobile, mais aussi les offres low cost des gros opérateurs comme Sosh (Orange), B&You (Bouygues) et Red (SFR). Si Free est l'opérateur qui a connu le plus de résiliations en janvier avec 34 % du marché, la filiale d'Iliad séduit tout de même 15 % de nouveaux abonnés. C'est moins qu'Orange (23 %) et l'ensemble des MVNO (21 %).

Un abonné sur deux choisit des forfaits avec un volume compris entre 1 et 100 Go de data. © MonPetitForfait

Si l'on compare les chiffres de résiliations et d'engagements, un seul opérateur possède un ratio positif, et c'est Orange (combiné à son offre Sosh) avec près de trois souscriptions en janvier pour une résiliation. C'est énorme, et SFR, Bouygues Telecom et Free perdent davantage d'abonnés qu'ils n'en recrutent. Il faudra surveiller le mois prochain s'il s'agit d'une vraie tendance qui s'installe, ou si c'est lié à des offres bien précises d'Orange en janvier.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi