Le système FR-Alert permettra d’envoyer un avertissement à tous les smartphones dans une zone donnée en cas d’incident majeur. © J. Barande, École polytechnique, CC by-sa 2.0
Tech

Comment fonctionne FR-Alert, le service d'urgence sur mobile

ActualitéClassé sous :smartphone , cybersécurité , signal d'alerte

Le gouvernement vient de lancer FR-Alert, un système d'information d'urgence pour les incidents majeurs. En cas d'attentat, d'accident ou de phénomène météo dangereux, l'État pourra prévenir la population locale en envoyant une notification sur tous les smartphones d'une zone donnée.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment faire face aux catastrophes naturelles ?  Chaque année de nombreuses catastrophes naturelles ravagent les pays du Sud. Malheureusement, avec le peu de moyens disponibles, la gestion de ces états de crise est souvent problématique. Sébastien Hardy, géographe de l’IRD (institut de Recherche pour le développement) nous parle au cours de cette vidéo des solutions envisagées par l’organisme pour traiter le problème. 

La France se dote enfin d'un système d'alerte et d'information des populations. C'était une obligation pour l'ensemble des États de l'UE suite à la directive européenne du 11 décembre 2018. Celui-ci est opérationnel depuis le 21 juin 2022, date butoir fixée par la directive.

Lors d'un incident majeur, FR-Alert permettra de prévenir toute personne située dans une zone dangereuse via une notification sur son smartphone. Celle-ci sera accompagnée d'une sonnerie spécifique et d'une vibration, même si l'appareil est en mode silencieux. La notification contiendra le type d'incident, son emplacement exact, et l'origine de l'alerte. Il indiquera aussi l'attitude à adopter (rester chez soi ou évacuer), et éventuellement un lien pour de plus amples informations.

Un système déjà intégré aux smartphones

FR-Alert sera utilisé pour prévenir la population d'événements naturels (inondation, tempête, incendie...), accidents biologiques et chimiques (pollution, fuite de gaz, incident nucléaire...), dangers sanitaires (épidémie...), les incidents technologiques et industriels (accidents graves sur les réseaux routiers, ferroviaires ou aériens, incident industriel...) ou encore les événements graves de sécurité publique, comme un attentat terroriste.

Le système utilise la diffusion cellulaire, ou cell broadcast, qui permet de diffuser le message simultanément à tous les smartphones à proximité des antennes-relais sélectionnées. Toutefois, il nécessite un mobile compatible 4G ou 5G. Pour les autres appareils, le gouvernement lancera « ultérieurement » un service de SMS géolocalisés. Avec cette seconde solution, l'antenne-relais envoie un SMS à chaque appareil connecté, une opération beaucoup plus longue. Dans les deux cas, le système fonctionne sans nécessiter d'inscription, sans installer une application, et est directement fonctionnel sur les appareils Android. Les utilisateurs d'iPhone devront toutefois valider une demande de mise à jour des réglages de l'opérateur.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !