Une messagerie nettoyée du spam et des messages indésirables. © Rymden, Adobe Stock

Tech

Android ajoute deux fonctions de protection pour les SMS

ActualitéClassé sous :smartphone , Android , Google

Après avoir nettoyé nos emails des spams et autres messages publicitaires, Google s'attaque au SMS avec deux fonctions intégrées à son application Messages. Bonne nouvelle, c'est déjà disponible en France.

De la même façon qu'il existe des filtres anti-spam pour les e-mails, Android a décidé de mieux protéger votre messagerie SMS. Sur son blog, Google détaille ainsi deux fonctions dédiées à son application Messages. Si vous utilisez une autre application pour vos envois de SMS et MMS, vous ne pourrez donc pas en profiter.

D'abord, et c'est une très bonne idée, Android ajoute un système d'authentification de l'émetteur d'un SMS. Exactement comme sur Twitter, l'organisme ou la société qui vous enverra un message disposera d'un « badge » synonyme d'expéditeur authentifié. Il y aura son logo, et c'est surtout très sécurisant lorsqu'il s'agit de valider une transaction bancaire, la confirmation d'un rendez-vous ou l'activation d'un service. Cette option, baptisée Verified SMS, implique que la société ou le service concerné adhère à ce dispositif. La bonne nouvelle, c'est que la France fait partie des neuf pays qui profiteront de cette nouveauté.

Aucune donnée stockée en ligne

Ensuite, il y a donc la protection contre les spams, et il faut reconnaître qu'ils sont de plus en plus nombreux. Sans qu'on sache comment ils ont récupéré nos coordonnées, on commence à recevoir des SMS non sollicités, et Android a décidé d'ajouter un filtre qu'il faut activer. Par défaut, Google considère votre liste de contacts comme une « liste blanche » et il analyse les messages provenant d'un expéditeur inconnu.

Comme dans Gmail, un message vous prévient lorsqu'un SMS semble douteux. Si c'est le cas, vous le validez. Sinon, vous indiquez qu'il s'agit d'un numéro sûr. Et si le filtre laisse passer un spam, l'utilisateur peut le signaler et le numéro en question intégrera la « liste noire » de Google, puis tous les prochains messages seront bloqués.

Google précise bien que les données présentes dans les messages sont stockées de manière temporaire, et qu'il ne garde pas de traces des échanges. Cette fonction arrive aux États-Unis, et elle était présente en France.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi