Tech

Un accéléromètre miniaturisé pour les vêtements et objets connectés

ActualitéClassé sous :smartphone , accéléromètre , mCube

mCube, une entreprise nord-américaine a mis au point un accéléromètre qui mesure à peine un millimètre de côté. Présenté comme précis, peu énergivore et moins cher à fabriquer, ce composant pourrait être aisément intégré à des vêtements ou des objets connectés.

Fondée en 2009, mCube a développé un accéléromètre miniature d’un millimètre de côté, ce qui représente la moitié de la taille des accéléromètres actuels. Ce composant peut donc être facilement intégré dans toute sorte d’objets connectés, et même des vêtements intelligents à usage sportif. © mCube

Fondée en 2009, mCube a développé un accéléromètre miniature d’un millimètre de côté, ce qui représente la moitié de la taille des accéléromètres actuels. Ce composant peut donc être facilement intégré dans toute sorte d’objets connectés, et même des vêtements intelligents à usage sportif. © mCube

 

L'accéléromètre est un composant électronique désormais très répandu grâce aux smartphones et aux tablettes tactiles. Il détecte l'inclinaison, l'accélération, les vibrations et les chocs pour gérer notamment l'orientation de l'écran, stabiliser l'image du capteur photo ou encore reconnaître les mouvements avec les jeux vidéo. Un accéléromètre est fait de deux éléments : une partie mécanique qui détecte les mouvements et une puce électronique qui interprète ce signal. Une entreprise nord-américaine nommée mCube est parvenue à fabriquer un accéléromètre à trois axes dont la taille est de moitié inférieure aux modèles actuels tout en offrant une précision plus élevée. Ce composant est suffisamment miniaturisé et peu onéreux à produire pour pouvoir être intégré dans toutes sortes d'objets connectés et de vêtements intelligents : montres, smartphones, équipements sportifs, étiquettes électroniques, etc. Par exemple, un joueur de golf portant un t-shirt et un pantalon dotés de ce capteur pourrait taper sa balle et analyser son swing dans la foulée.

mCube assure que son accéléromètre à trois axes est plus précis que ceux qui équipent les smartphones actuels, à tel point qu’il pourrait même remplacer le gyroscope. Pour miniaturiser la puce, l’entreprise a réalisé ce qu’elle appelle un design monolithique qui réunit la partie mécanique et le circuit électronique. © mCube

50 milliards d’objets connectés en 2020

mCube a développé un design de puce MEMS (systèmes microélectromécaniques) et ASIC (Application-Specific Integrated Circuit ou circuit intégré spécialisé) qui réunit la partie mécanique et électronique d'un accéléromètre. Cette conception dite monolithique offre de nombreux avantages. La taille tout d'abord, puisqu'un accéléromètre mCube ne mesure qu'un millimètre de côté, soit la moitié d'un accéléromètre classique. L'entreprise affirme également que sa puce est plus précise et qu'elle peut même remplacer le gyroscope d'un smartphone. Un détail intéressant, car ce type de capteur n'est intégré que dans les terminaux haut de gamme. Ainsi, une puce mCube pourrait équiper des smartphones d'entrée de gamme et leur offrir des fonctionnalités plus élaborées. Autre point important, le composant peut être produit à grande échelle et à bas coût en utilisant le procédé de fabrication CMOS (Complementary Metal Oxide Semiconductor). Selon des chiffres d'analystes cités par mCube, en 2020, il y aura plus de 50 milliards d'objets connectés à l'Internet dont une majorité d'entre eux seront en mouvement. Le marché des accéléromètres miniaturisés est donc des plus prometteurs...

Cela vous intéressera aussi